•  

    La grotte de Lascaux

    Lascaux IV ou le Centre International de l'Art Pariétal

            J'ai reçu hier, deux mails qui m'ont demandé un article sur la grotte de Lascaux. Je vais essayer de vous satisfaire.

             Je raconterai d'abord l'historique de sa découverte car elle est amusante :
             Le 8/9/1940 Marcel Ravidat, un jeune de 18 ans,  promène son chien Robòt; celui-ci poursuit un lapin qui se réfugie dans un trou au fond duquel s'ouvre un orifice d'environ 20 cm de diamètre. En jetant des pierres pour essayer de faire sortir le lapin, Marcel Ravidat constate que le trou communique avec une vaste cavité. Comme cela se situe à 500 mètres du château de Lascaux, près de Montignac, il pense qu'il s'agit de la sortie d'un souterrain.
             Quatre jours plus tard, accompagné de 3 camarades, il revient avec un matériel de fortune, agrandit l'orifice , descend dans la grotte et découvre les premières peintures.
             Les jeunes gens avertissent un ancien instituteur en retraite, qui croit à une plaisanterie et ne donne pas suite. Mais il envoie un de ses anciens élèves voir la grotte et en voyant des dessins qu'il a fait des peintures, il comprend que la découverte et réelle et en parle dans le village.
              Un touriste Maurice Thaon visite la grotte et fait également des croquis, qu'il va montrer à l'abbé Breuil, préhistorien connu. Celui-ci va alors visiter le site et y entrainer d'autres savants préhistoriens.

             La grotte sera classée monument historique en décembre 1940.
             Des travaux importants sont effectués : une porte monumentale en bronze fermant un sas maçonné ainsi que des escaliers en pierre pour descendre dans la Salle des Taureaux; le niveau des sols est abaissé pour dessiner un cheminement de visite et un éclairage électrique installé pour accompagner le parcours. Le site est ouvert au public le 14 juillet 1948. Un million de personnes visiteront la grotte entre 1948 et 1963.
              Dès 1955 les premiers indices d'altération sont constatés. Ils sont dus à un excès de CO2 induit par la respiration des visiteurs, qui provoque une acidification de la vapeur d'eau expirée, corrodant les parois. Puis en 1960 on constate la "maladie verte" :  les émanations de dioxyde de carbone liées aux visites, une température trop élevée et les éclairages artificiels permettent la dissémination de colonies d'algues sur les parois. Enfin l’enrichis-sement de l’atmosphère en dioxyde de carbone génère la "maladie blanche", un voile de calcite, qui se dépose sur les parois et sur certaines œuvres. D'autres microorganismes prolifèrent peu à peu, entrainant des taches noires sur les parois.
             Le 17 avril 1963, la grotte est interdite au public, mais les travaux vont se poursuivre pour sauvegarder ses trésors.

              Une réplique d'une partie de la grotte a été lancée en 1972, à 200 mètres de l'entrée de l'original, mais c'était la première réplique et sa réalisation a été longue et elle n'a ouvert ses portes qu'en juillet 1983. Mais les fresques et les parois sont encrassées par la poussière due aux visiteurs et à partir de 2008, le site serafermé chaque années, 4 mois pour entretien. Néanmoins le site, dénommé "Lascaux 2", est le plus visité en Dordogne avec, en 2011, 250 000 visiteurs. J'ai visité d ce site qui m'avait séduit
              Une réplique de quelques panneaux pouvant être transportés, a été réalisée sous la dénomination de "Lascaut 3"et sera itinérante à partir de 2008 et parcourra le monde jusqu'en 2020 où l'épidémie de Covid arrête les expositions et les panneaux sont revenus en atelier pour entretien.

              Un centre international de l'art pariétal présentant, entre autres, un fac-similé intégral de toutes les parties ornées de la grotte de Lascaux est construit à partir de 2012 sous le nom de "Lascaux 4" à proximité du site original.
              La reproduction totale et à l'échelle de la grotte peinte, est faite dans des blocs de polystyrène réalisés par fraisage numérique et assemblés en parois, leur relief est ensuite affiné et modelé à la main par des modeleurs et sculpteurs avec un enduit à base de pâte à papier, à l'aide de photos projetées sur la coque. Puis une résine est moulée sur ces parois et recouverte d'un voile composé d'acrylique et de poudre de pierre, pour imiter la paroi sur laquelle les œuvres vont être ensuite reproduites par des artistes.
              Le site ouvrira le 15 décembre 2016. Il comporte d'autres salles sur l'art pariétal et des visites virtuelles d'autres grottes.

             A noter qu'à Paris, depuis juillet 2021, des visiteurs de la Cité de L'Architecture et du Patrimoine, peuvent circuler virtuellement dans la grotte de Lascaux, en groupe accompagné d'un conférencier, avec un casque de réalité virtuelle (et un sac à dos d'électronique).

             Voici, comme dans les autres articles, quelques vues des œuvres préhistoriques :
    Je terminerai par la peinture de "l'homme au puits", avec un homme, un bison, un oiseau, un rhinocéros. L'homme semble mort, tué par le bison.?

    La grotte de Lascaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte de Lascaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte de Lascaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte de Lascaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte de Lascaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte de Lascaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte de Lascaux 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte de Lascaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte de Lascaux

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte de Lascaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte de Lascaux

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
    • La grotte Chauvet, en Ardèche


                Je pense que beaucoup d’entre vous ont visité Lascaux, ou du moins son fac-similé, car après avoir constaté que les visites abîmaient les peintures rupestres, ik a été décidé de reproduire une réplique en béton de la grotte et de demander à des artistes d'en reproduire très fidèlement les œuvres.

                Je vous ai parlé hier de la grotte Cosquer.
                Je voudrais aujourd’hui raconter la découverte d’une autre grotte, la « grotte Chauvet », dont la visite du fac-similé a connu beaucoup de succès en 2021. 

              Le 16 décembre 1994, Jean-Marie Chauvet, contractuel du ministère de la Culture, chargé de la surveillance des grottes ornées de l’Ardèche, Éliette Brunel, viticultrice et Christian Hillaire, employé à l’EDF, ont repéré une faille au flan d’une falaise, ont progressé dans une galerie et dégagent un puits de 10m. Ils descendent et découvrent plusieurs salles avec des dessins préhistoriques extraordinaires.
              Ils explorent à nouveau la grotte, qui est officiellement expertisée le 29 décembre 1994.
              La grotte, qui a reçu le nom de grotte « Chauvet », est classée monument historique, mais est interdite au public, en raison de son accès difficile et pour préserver les peintures rupestres, car elle renferme un milliers de peintures et de gravures, dont 447 représentations d'animaux de 14 espèces différentes, qui datent de 20 000 à 30 000 ans avant JC. 
    Ces œuvres montrent qu'il existait déjà, à ces dates, des artistes capables de préparer la paroi calcaire et penser le dessin. et de maîtriser des techniques complexes comme l'estompe et la perspective, et de donner du volume et un mouvement aux représentations.

             En 2014 la grotte est inscrite au patrimoine mondial de L'UNESCO.
            La grotte Chauvet du Pont-d’Arc ne sera jamais ouverte au grand public. Le nombre des visiteurs (découvreurs, proches, scientifiques, officiels, particuliers faisant une demande motivée) n'excède pas une centaine par an. Une porte blindée hermétique anti-intrusion entourée d'ouïes qui permettent les échanges d'air, doublée de mesures de sûreté discrètes, le tout sous surveillance permanente, protègent ses accès.

             La région Rhône-Alpes et le conseil général de l'Ardèche, avec l'appui de l'Etat et de l'Europe ont décidéé de construire en 2012, sur le site du Razal à Vallon-Pont-d'Arc une réplique de la cavitéet le travail a été confié à la société Kleber Rossillon,
            Cette reconstitution a nécessité un relevé de seize milliards de points, par des lasers générant ainsi un clone numérique 3D intégraL très précis.
            Une ossature béton, par projection de ciment sur un grillage qui épouse les formes du relevé 3D a reproduit la grotte et des peintures et gravures ont été reproduites fidèlement sur des coquilles plastiques qui sont collées ensuite sur le support béton.
            Les techniques utilisées étaient proches de celles des hommes préhistoriques.
            Cette réplique a été inaugurée le 25 avril 2015 et a connu beaucoup de succès auprès du public. L'image en tête de l'article montre le bâtiment qui l'abrite.   

             Vous pourrez admirer ci-dessous certaines des peintures et gravures les plus belles :

    La grotte Chauvet, en Ardèche

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/wp0wp0ae9751f05.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/6a00e5500b4a648833015390ec857f970b300wi.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/DRACRhoneAlpeschevaux.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/49064vuedunedespeinturesrupestresalinterieurdelagrottechauvet.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/fresquesgrottechauvet.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/prog6244231.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/lionsweb.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/ChauvetGrotte6.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/grottechauvet4.gif

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •           Le climat de la Terre se réchauffe et se refroidit périodiquement, mais ces alternatives se font progressivement au cours de dizaines de milliers d’années, alors qu’actuellement le réchauffement est très rapide, parce que dû au comportement des hommes.
              Une glaciation a eu lieu il y a 115 000 ans et a duré une centaine de milliers d’années. Elle avait entrainé une baisse du niveau de la mer entre 60 et 120 mètres, niveau qui est ensuite remonté. depuis 20 000 ans, du fait du réchauffement qui a fait fondre les calottes glaciaires.
              La remontée des eaux avait ralenti depuis 5000 ans au rythme de 1 mm par an, mais ré-augmente aujourd’hui, en raison du réchauffement climatique dû à l’activité humaine.
              Des hommes préhistoriques qui s’étaient réfugiés dans des grottes découvertes , y ont aménagé des habitations, ou ont créé des sanctuaires, qui ont dû être abandonnées lors de la remontée des eaux.

    La grotte Cosquer et son fac-similé, à Marseille.          C’est ce qui est arrivé dans la grotte Cosquer, dans une calanque, près de Marseille, mais seule l’entrée a été immergée à 36 mètres au dessous du niveau actuel de la Méditerranée, et le reste de la grotte, plus élevé, est resté avec une atmosphère respirable. derrière un « siphon » étroit et long, difficile à franchir. On a vu à la télévision les difficultés de progression.

              Henri Cosquer, scaphandrier professionnel, découvre l'entrée noyée de la grotte en 1985. Il explore progressivement ses nombreuses salles, et la visite à plusieurs reprises, mais n’en déclare l’existence qu’en septembre 1991. Pour prévenir les accidents l’entrée de la grotte est condamné.

              Cette grotte renferme des merveilles de peintures et gravures rupestres; un film est tourné à l’été 1992, la grotte est classée monument historique, et de 2001 à 2005, cinq opérations archéologiques vont expertiser ces gravures.
              Une des originalités de ces œuvres est constituée par des mains peintes au pochoir sur les murs, (44 noires et 21 rouges), datant de 27 000 ans.
              De nombreuses peintures et gravures d’animaux sont plus récentes (19 000 ans) : 63 chevaux, 27 bouquetins, 17 cervidés, 10 bisons et 7 aurochs, ainsi que des animaux marins : neuf phoques, trois pingouins,, des méduses, poissons et cétacés.
              Comme pour les autres grottes ornées, la motivation des peintures et des gravures reste complètement inconnue. On ne peut qu'émettre des hypothèses, par exemple que la grotte constituait un sanctuaire. Elle ne renferme aucun ossement.

    La grotte Cosquer et son fac-similé, à Marseille.          Il était exclu de laisser visiter la grotte, tant par la difficulté d’accès, que pour la conservation des œuvres qu’elle contient.
              Il a donc été décidé, comme pour la grotte de Lascaux et la grotte Chauvet, dont je parlerai demain, de construire une réplique exacte de la grotte, à l’entrée du Vieux Port de Marseille, dans le « Villa Méditerranée », à coté du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée..
    Ce fac similé, qui a coûté 23 millions d’euros, a été ouvert au public il y a un mois environ et on en a beaucoup parlé à la télé.

              Des photographies et des relevés en 3D, obtenues par 344 lasers et exploités sur ordinateur, recueillis par les archéologues, ont été confiés à la société Kléber-Roussillon, qui avait déjà bâti un double de la grotte Chauvet, à charge pour elle de reproduire 100% des parois peintes et 90% des parois gravées et de faire une réduction de la griotte (de 2 300 m2) dans une surface de 1 750 m2, en conservant les dimensions des œuvres d'art..


            La villa Méditerranée a la particularité d’avoir un sous-sol dans l’eau, ce qui a permis de reconstituer le lac de la grotte, dans lequel les visiteurs vont se promener en bateau pour admirer les peintures et sculptures.

    La grotte Cosquer et son fac-similé, à Marseille.          Six parois de 3 300 m2, aux formes de la grotte et à l’échelle 1, ont été juxtaposés au mieux, entre les poteaux de soutènement de l’immeuble,  en respectant la succession des salles de la grotte.: l’arrivée et la salle de la plage ; la salle des chevaux ; la salle nord ; le grand puits ; la faille des bisons ; la galerie des mains rouges et du félin.
              Un revêtement de résine sur le mortier de structure, projeté sur un grillage aux formes des parois, donne l’illusion de dépôts calcaires humides et luisants, avec des stalactites et stalagmites qui paraissent réelles.
            Les sculptures et dessins ont été reproduits le plus fidèlement passible, par des artistes, en utilisant des techniques proches de celles de l’époque préhistorique, sur 150 m2 de panneaux en résine, fixés également sur le grillage.
            L’auditorium du rez de chaussée de la Villa Méditerranée, d’une grande qualité acoustique.a été conservé et intégré au parcours de visite, pour y projeter un film racontant la découverte de la grotte

            Vous pouvez admirer ci dessous quelques reproduction du fac-similé de la grotte.

    La grotte Cosquer et son fac-similé, à Marseille.

    La grotte Cosquer et son fac-similé, à Marseille.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte Cosquer et son fac-similé, à Marseille.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte Cosquer et son fac-similé, à Marseille.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte Cosquer et son fac-similé, à Marseille.

    La grotte Cosquer et son fac-similé, à Marseille.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte Cosquer et son fac-similé, à Marseille.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grotte Cosquer et son fac-similé, à Marseille.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ci dessus, un cétacé

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •      Le précédent article de devinettes a rencontré une certaine audience. Alors voici ce nouvel intermède.
         Si vous avez un peu voyagé en France, vous avez du voir ces monuments, qui sont tous très connus, dans de grandes villes.
          Alors reconnaissez les : la liste est à la fin.

      http://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/Unknown-copie-6.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/abbayehommescaen.jpg






     








    http://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/800pxBasiliquedeFourvierefromSaoneLyon.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/7664cd96c3abdf8ed2bb70b8c69fb732.jpg














    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/440pxAvignonPalaisdesPapesbyJMRosier.jpg
    http://lancien.cowblog.fr/images/ArchitectureArt/notredamedelagarde.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/Unknown.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/600px20050824Panorama2CiteCarcassonne.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/cathedrale.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/31051266chateaudebrestjpg.jpg














    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/cathedralelemans.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/BeffroideCalaisetsoncarillonxxxxxxx.jpg
    C'était :

    1 - Le château d'Angers;   2- L'Abbaye des Hommes à Caen;   3- La basilique de Fourvières à Lyon;  4 - Les tours de la Rochelle;   5 - Le palais des Papes à Avignon;  6 -Notre Dame de Lagarde à Marseille;   7- Le château d'Anne de Bretagne à Nantes;  8 - Les remparts de Carcassonne;  9 - La cathédrale de Bourges; 10 - Le château fort de Brest;  11 - La cathédrale du Mans;  12 Le beffroi de l'hôtel de ville de Calais.
     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •       Je vous propose aujourd'hui un genre nouveau : cela ressemble à un jeu ou à des devinettes.

        Quels sont ces châteaux ou cathédrales célèbres ? (quelques indices ci-après et liste à la fin, mais n'aimez pas la voir dès maintenant.).
         Si vous avez l'occasion de les visiter, faites le; je les ai vus, certains plusieurs fois, et cela vaut le déplacement.

    Les rois de France y sont sacrés 

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/ReimsCathedraleNotreDameinterior002.jpg

    Une vieille résidence des rois de France

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/800pxPalaisduLouvre110.jpg














    Cette partie devint une prison après l’abandon du Palais par Charles V en 1370; comment s’appelle t’elle?

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/ConciergerieJune2010.jpg

    Avant Versailles (trop connu pour être ici), un château qui a été une demeure des rois de France, de François 1er jusqu’à l’empereur Napoléon III

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/700pxChateauFontainebleau.jpg

    Résidence des Valois, Louis XII construisit l’aile nord-est et François 1er l’escalier. Le duc de Guise y fut assassiné en 1588.

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/PA0184hr.jpg

    Résidence royale sous Henri IV et Louis Xiii, il fut embelli par Louis XIV avant qu’il ne fasse bâtir Versailles

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/chateaudestgermain03.jpg

    Charles VIII fit de ce château un véritable palais royal. Sa visite est très intéressante

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/16A7D68EBE92AB1F0AEDCC586FE932C3BD9D7A99.jpg












    Ce château a été construit par François 1er pour éblouir les cours européennes

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/Unknown-copie-1.jpg

    Cette basilique abrite les tombeaux des rois de France.

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/Bas7.jpg













    Plus difficile à trouver, cette chapelle a été construite pour abriter la sépulture du roi Louis Philippe

    http://lancien.cowblog.fr/images/Artarchitecture2/ddesauaatsigDreuxchapelleroyalestlouiscle18f38e.jpg






    Les réponses :

    Cathédrale de Reims; Palais du Louvre à Paris; la Conciergerie; château de Fontainebleau; château de Blois; château de Saint Germain en Laye; château d'Amboise; château de Chambord; Basilique Saint Denis; Chapelle royale de Dreux

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique