•        Pour changer un peu, quelques explications concernant certains de nos comportements ou d'expressions que nous employons.
         Je me suis contenté de résumer des données issues d'internet.
         J'espère que certaines vous intéresseront.

    http://lancien.cowblog.fr/images/images/image003.jpg

      

          Pourquoi dit-on "apprendre par coeur" ?

        Cette expression date du Moyen Âge.
        Depuis l’Antiquité, le coeur était souvent considéré comme le siège de l’intelligence, de la mémoire et des sensations (sans doute à cause de l’accélération du rythme cardiaque lors des émotions fortes).



     

     

    http://lancien.cowblog.fr/images/images/image006.jpg         Pourquoi trinque-t-on ?
        La coutume de trinquer vient du Moyen Âge.
        À cette époque, les empoisonnements par la boisson étaient courants. Par précaution, les gens qui vidaient leur verre ensemble s’échan-geaient un peu de breuvage juste avant de boire. Par la suite, on se contenta simplement de cogner les verres pour échanger du liquide par éclaboussure. Aujourd’hui encore, on dit qu’il ne faut pas commencer à boire avant d’avoir trinqué, et qu’il faut se regarder dans les yeux en trinquant, ce qui est un signe de confiance.


    http://lancien.cowblog.fr/images/images/image002.jpg           Pourquoi au tennis compte-t-on les points par 15, 30 et 40 ?

         La façon de compter les points au tennis vient du jeu de paume.
        Ce jeu français, très pratiqué aux 16e et 17e siècles, est l’ancêtre du tennis créé par les Anglais au 19e siècle ("tennis" est d’ailleurs la déformation du mot français "tenez !", prononcé par le joueur qui lançait la balle).Au jeu de paume, on suppose que le vainqueur du point devait avancer à chaque fois de 15 pas en direction du filet (15, 30, 45 ou 60 pas en partant de la ligne de service), et celui qui atteignait le filet, situé à 60 pas, remportait le jeu. Le nombre 40 serait un raccourci de 45, trop long à prononcer. Quand les joueurs étaient à égalité à 40, l’avantage consistait à faire 5 pas supplémentaires.


    http://lancien.cowblog.fr/images/images/image001.jpg
              Pourquoi certains croient ils que mettre le pain à l’envers porte malheur ?

        Au Moyen Âge, le jour des exécutions publiques, le boulanger réservait un pain pour le bourreau.
        Il posait ce pain à l’envers pour être sûr de ne pas le vendre à un autre. Tout le monde savait que ce pain était celui du bourreau, et personne n’y touchait. 


             Pourquoi dit-on que "l’argent n’a pas d’odeur" ?

    http://lancien.cowblog.fr/images/images/image007.jpg    Ce proverbe est attribué à l’empereur romain Vespasien (9-79), en réponse à son fils Titus qui lui reprochait d’avoir instauré un impôt sur l’urine.
        Dans la Rome Antique, l’urine était collectée dans les toilettes publiques afin d’être utilisée par les tanneurs pour dégraisser la laine. Vespasien eut l’idée d’établir une taxe sur cette collecte. Critiqué par son fils, il lui mit sous le nez des pièces de monnaie en lui demandant s’il était importuné par l’odeur.   
       Au 19e siècle, les Parisiens appelèrent leurs toilettes publiques des "vespasiennes" en mémoire de cette anecdote.

    http://lancien.cowblog.fr/images/images/image010.jpg         Pourquoi dit-on "le jeu n’en vaut pas la chandelle" ?> > 

        Cette expression signifie que l’enjeu n’en vaut pas la peine.
        Jusqu’au 18e siècle, le théâtre était éclairé à la chandelle. Il fallait des milliers de chandelles par soirée, ce qui représentait une somme colossale à l’époque. Si les bénéfices rapportés par la représentation n’étaient pas suffisants, ils ne couvraient même pas le prix des chandelles.
     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Un canular scientifique !

               Une information à la télévision a attiré mon attention sur une affaire à la fois amusante et regrettable et je voulais vous en informer.

                Nous avons une certaine méfiance pour les produits chinois, car l’expérience nous a prouvé qu’ils étaient souvent de mauvaise qualité, soit qu’ils ne respectent pas les normes européennes, soit qu’ils constituent de vraies arnaques.
                Mais j’avais du respect pour les chercheurs chinois (même s’ils ont tendance à espionner les nôtres), et je lisais parfois, par traduction interposée, des articles de laboratoires ou de revues chinoises.
               L’information qui a attiré mon attention, montre qu’il faut se méfier même de ces revues.

                Quatre chercheurs français des universités de Lille, de Lausanne, et de Genève, ainsi qu’un médecin du centre hospitalier universitaire de Grenoble, soupçonnaient la revue chinoise « Asian Journal of Medicine and Health « , de manquer de sérieux dans le choix de ses articles.
               Ils ont donc imaginé de rédiger un « article bidon », à l’apparence sérieux, mais qui est un véritable canular, et ils l’ont proposé à la publication de cette revue.
               La revue l’a publié et  des chercheurs du monde entier l’ont lu et cela à fait l’objet d’un éclat de rire mondial, mais aussi d’un tel scandale que l’article a été retiré de la revue dans les 48 heures.

    Un canular scientifique !

                L’objectif de cette recherche laisse déjà perplexe : «  Des études sur Youtube et sur Dropbox ont mis en garde sur le danger potentiel des accidents de trottinettes. A travers trois études, nous évaluons le potentiel d’une combinaison d’hydroxychloroquine et d’azythromicine, pour la prévention des accidents de trottinettes. (et on peut ajouter du zinc pour améliorer le goût»).

                Les noms des auteurs laissent aussi rêveur : "Didier Lembrouille", "Sylvano Trotinetta", ou "Nemo Macron" (c’est le nom du chien du Président !), en poste à "l'Institut de la Science à l'Arrache" ou à "l'Université de Melon".

                « Cette étude a été financée par le collectif 'Laissons les Vendeurs de Trottinette Prescrire', l'Assemblée nationale, et le Fonds de Pension des Vendeurs de Trottinettes Indépendants ».

                Les patients étaient traités par les médicaments avant des essais sur trottinette, (500 m en ligne droite !), et on comptabilisait les chutes, voire les décès, mais les auteurs précisent : « nous n'avons pas classé les accidents par type, date ou quoi que ce soit d'autre, principalement par paresse ».

            L’analyse des essais a une apparence sérieuse, mais dès qu’on en lit les détails, on s’aperçoit de nombreuses phrases humoristiques qui se moquent des pratiques de certains chercheurs un peu trop « rapides », (« suivant la règle méthodologique selon laquelle plus un échantillon est faible, plus son importance statistique est significative, nous avons décidé d'arrêter le recrutement dès qu'un effet significatif à 84% avait été détecté. »), ou qui affirment avec sérieux des évidences (nous avons réalisé que la saturation en oxygène pourrait être un bon indicateur de mortalité,  - après tout, en général les morts ne respirent pas).

                La conclusion est aussi très humoristique : « La pathophysiologie de l’effet protecteur de l’hydroxychloroquine reste,à clarifier, mais l’urgence est de prescrire massivement. : nous avons reçu le Président de la République afin de discuter de nos résultats et il était enthousiaste. » « Parce que l’htdroxychloroquine est le héros que notre monde mérite ! »

                 Evidemment le Professeur Raoult est beaucoup cité dans la bibliographie, mais certains articles sont plus douteux et fantaisistes, et la plupart n’ont rien à voir avec le sujet.

                Personne dans la rédaction de la revue chinoise n’avait dû jeter ne serait-ce qu’un coup d’oeil sur cet article, car le canular était vraiment très apparent, et je pense que les auteurs ont été certainement surpris des résultats de leur mystification.
    Je ne m’abonnerai pas à la revue chinoise « Asian Journal of Medicine and Health » ! 

     Si vous souhaitez lire l’étude canular, vous pouvez le faire à l’adresse : https://www.researchgate.net/publication/343678745_Version_traduite_en_francais

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •      Aujourd'hui fin du premier mois de vacances et le traffic aérien n'a pas encore retrouvé un fonctionnement normal. ALors quelques anecdotes à bord d'un avion :

    http://lancien.cowblog.fr/images/Images3/hotessedelair.jpg
         J’ai trouvé sur internet des anecdotes racontées par une hôtesse de l’air Isabelle Tronquet, sur des remarques faites par des personnes en avion..
    J’en ai sélectionné certaines pour vous faire sourire.

        Un avion ne peut faire marche arrière. S’il est bloqué devant l’embarquement, un petit tracteur spécial vient s’accrocher au train d’atterrissage et tire l’avion vers l’arrière.
        C’est ce qui se passait et une personne appelle l’hôtesse, pour protester : « j’avais demandé une place dans le sens de la marche ! »

         Un petit garçon bien sage, malgré le passage de l’avion dans des turbulences, demande à l’hôtesse : « "Madame, tu peux, s’il te plaît, demander au pilote d’arrêter de faire bouger l’avion, j’arrive pas à dessiner ! »

        L’hôtesse s’occupe d’un des plus jeunes de ses passagers. «Alors, mon canard, tu veux un soda?», demande-t-elle à un petit garçon. «Oui, avec des glaçons», répond-il. «D’accord, répond l’hôtesse mais quel est le mot magique?» Sans hésiter l’enfant répond: «Abracadabra!»

        Sur un vol  de Paris vers l’Afrique, le pilote annonce : "Madame, Monsieur, Madrid sur notre gauche », et un passager se lève, prend son sac et demande à Isabelle Tronquet, "Je peux descendre ? «

        Un homme en première classe demande à l’hôtesse un verre de vin; on lui sert un verre d’une bouteille millésimée 1999. Le passager, enervé proteste : "Comment osez-vous, en première classe tout de même, servir du vin périmé de plus de dix ans ? »

        Un passager proteste, en trouvant très mauvais des bonbons dont il a trouvé un sachet, dans la poche devant son siège.. On lui donne raison, car manger des boules Quies, ça ne doit pas être très agréable !

        Un couple d'un certain âge n’a pas pu avoir deux sièges contigus dans un vol.. A la demande de la femme, l'hôtesse de l'air essaye de leur trouver un siège à côté, l’un de l’autre. Mais l'homme lui glisse discrètement, dans un murmure, "Ca n’est pas la peine de vous donner du mal, mademoiselle, laissez-nous séparés, je vais enfin avoir la paix comme ça ! Mais surtout, ne lui dites pas que je vous ai dit ça !"

        Une personne , qui sort des toilettes, vient voir l'hôtesse de l'air et lui dit "Il n'est vraiment pas bon, votre spray buccal !" Celle-ci, étonnée, lui répond : "Nous n’en avons pas à bord". En effet, il n'y a pas de spray buccal dans l'avion, mais un spray désinfectant, dans les toilettes !

        Le personnel lui-même n’échappe pas aux bourdes. A un passager qui demande qu’on incline son siège, l’hôtesse répond d’appuyer sur le bouton de l’accoudoir avant de constater que l’homme n’a pas de mains. A un autre arrivant avec des béquilles dans l’appareil, un steward demande s’il s’agit d’un accident de ski avant que le passager réponde: «non , sclérose en plaques».

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  J’ai trouvé sur "L'internaute", une liste de superstitions amusante, qui montre que les hommes ont parfois tendance à croire n’importe quoi.
    En intermède, je vous en cite quelques unes :


    http://lancien.cowblog.fr/images/Images3/62245renverserlesel.jpg     
     
         Au Danemark, renverser du sel porte bonheur, et en France c’est l’inverse. En France le vendredi 13 porte chance ou malchance, alors qu’en Italie c’est le vendredi 17, plutôt néfaste d’ailleurs



    http://lancien.cowblog.fr/images/Images3/57969200.jpg

         En Inde, il ne faut pas se couper les ongles le mardi et le vendredi, ni la nuit. La nuit si on n’a pas de lumière je comprend, mais pourquoi ces deux jours de la semaine ?





    http://lancien.cowblog.fr/images/Images3/10203871etatsunislesfenetresinclineesprotegentdessorcieres.jpg
     
        Aux USA, dans certaines villes , les fenêtres à guillotine sont parfois inclinées. Il parait que c’est pour empêcher les sorcières de rentrer dans la maison à cheval sur leur balais. Certains américains ont dû trop regarder Harry Potter.     
        
     

    En Russie, il ne faut pas se laver les cheveux avant un examen. Cela pourrait enlever de votre cerveau les connaissances que vous venez de réviser. Il faut croire qu’ils ont des lessives très puissantes !!
    Au Vietnam il faut manger des bananes pour réussir son examen. Moi j’aurais plutôt peur de glisser sur leur peau et de me casser une patte !

    http://lancien.cowblog.fr/images/Images3/90984812.jpg
     
     

    Au Portugal il ne faut pas marcher à reculons, c’est le chemin du diable. Je pense plutôt que si on recule sans regarder derrière on a de fortes chances de collision ou de se casser la figure sur un obstacle par terre, que l'on n'a pas vu..






    http://lancien.cowblog.fr/images/Images3/10203872rwandamangerdelaviandedechevrefaitpousserlabarbedesfemmes.jpg
     
     

         Au Rwanda, manger de la viande de chèvre fait pousser la barbe des femmes et les rendrait tétues. De quoi faire devenir chèvre leur mari !




    En Egypte ne faites pas fonctionner des ciseaux à vide : cela coupe les âmes et les esprits qui rodent. Cela m’arrive de le faire et je n’ai jamais vu une goutte de sang sur les lames.

    http://lancien.cowblog.fr/images/Images3/10203876chinesurtoutpasde4.jpgEn Chine, le 4 est signe de malchance, car il ressemble dans cette langue au mot "mort". C'est aussi le cas au Japon, au Vietnam ou encore en Corée du Sud. Alors, dans la vie de tous les jours, on évite ce nombre et il n'apparaît pas dans les ascenseurs - que ce soit le 4, le 14 ou le 42 C’est bien car pour monter au 400 ème étage d’une tour par l’escalier, vous n’avez que 20 fois 320 marches à monter.

    En Serbie, renverser de l’eau derrière quelqu’un lui porte chance. L'eau représente le mouvement, la fluidité, signe que tout va bien se dérouler. Je vais faire cela tous les matins sous ma douche !

    http://lancien.cowblog.fr/images/Images3/Mventre.jpg



           Au Japon, il faut cacher son nombril quand vient l’orage. Non, ce n’est pas à cause de la foudre ! C’est parce que le dieu du tonnerre et des éclairs, mange le nombril des petits enfants.


     
     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Quelques histoires humoristiques /

    Les histoires drôles trouvées sur internet vous ayant déjà amusé(e)s, en voici quelques autres :

        Ce matin j'étais sur l'autoroute en route pour le bureau. J'ai regardé à gauche et il y avait une femme dans une BMW toute neuve. Elle roulait à 130km/h et elle se regardait dans le rétroviseur pendant qu'elle appliquait son mascara. J'ai détourné le regard quelques secondes et tout à coup, elle était à moitié sur ma voie, toujours en train de se maquiller ! Cela m'a fait tellement peur que j'en ai laissé tomber mon rasoir électrique, qui a fait tomber le peigne que j'avais dans l'autre main.
    Dans toute cette confusion, j'ai essayé de redresser le volant avec mes genoux, mais mon téléphone cellulaire est tombé dans le café que je tenais justement entre mes genoux; le café chaud s'est répandu et m'a brûlé les cuisses, mon téléphone est fichu, et j'ai perdu la communication pendant un appel important.
    J'ai failli avoir un accident à cause de cette idiote !

        A l'aéroport une très grande vedette est accueillie par des milliers de personnes. Elle demande aux policiers qui repoussent la foule :
    - Pourquoi vous faites ça ?
    - C'est pour des raisons de sécurité.
    - Sécurité ? Je ne voulais pas leur faire mal !

        L'accordeur de pianos se présente chez Madame Teuteufe
    - Mais j'ai jamais demandé d'accordeur !
    - Vous non mais vos voisins oui
       
        Une dame enveloppée va visiter son médecin :
    - Docteur, je voudrais bien perdre du poids.
    - D'accord vous allez commencer par me dire vos habitudes alimentaires.
    - Oh ! Je ne mange pas beaucoup, je ne bois jamais d'alcool et je fais de l'exercice tous les jours.
    - Avez-vous d'autre chose à ajouter ?
    - Oui, je mens souvent.

        Deux copains se croisent dans la rue :
    - Dis donc ?! Comment fais-tu pour avoir toujours des super manteaux et imperméables, en revanche tes pantalons laissent à désirer.
    Ben, je n'ai pas encore trouvé de restaurant où les clients accrochent leur pantalon au portemanteau.

        Au restaurant, un client dit au serveur
    - Attention ! Vous mettez votre doigt dans ma soupe !
    Celui ci répond :
    - Ne vous inquiéter pas elle n'est pas chaude !

        Un homme est attaché à un poteau dans une tribu cannibale.
    Un cannibale s'approche et lui demande:
    - C'est quoi ton nom?
    Alors l'homme lui répond:
    - Pourquoi me demandes-tu ça?
    Le cannibale lui répond:
    - C'est pour le menu !

        Deux amis discutent :
    - Tu ne devineras jamais ce qui m'est arrivé, la peur de ma vie, je me suis retrouvé face à un lion, il y a quelques jours. J'étais seul et sans pistolet...
    - Qu'est-ce que tu as fait ?
    - Que pouvais-je faire ? D'abord, je l'ai regardé droit dans les yeux, mais il s'est lentement approché. Je me suis écarté, mais il s'est encore rapproché de moi...Je devais rapidement prendre une décision.
    - Comment t'es-tu enfui ?
    - Je l'ai juste laissé, et je suis passé à une autre cage...

        Les locataires du cinquième sont impossibles. Hier, ils ont frappé du pied sur le plancher pendant une demi-heure.
    - Ils vous ont réveillé ?
    Non, heureusement ! A cette heure là, je jouais de la trompette !

        Un curieux pénètre un magasin de musique.
    - Bonjour monsieur, vous désirez ?!
    - Oh je regarde vos cuivres. Combien ces trompettes...
    Il s'avise alors que le magasin est ouvert sur l'armurerie voisine et reste bouche bée de stupéfaction avant de s'offusquer :
    - Comment ? Vous, commerçant d'art, vendez aussi des armes ?
    - Que voulez-vous ? Il faut bien vivre ! Au moins quand je vends un instrument à un débutant, j'ai bon espoir de vendre un pistolet à son voisin !

    Enfin, celle ci, horrible :

        C'est un gars qui en revenant de la chasse de la jungle dit à son ami :
    - J'ai tué 10 éléphants, 11 serpents, 7 lions, 3 panthères et 9 pânou-pânou.
    Son ami lui demande c'est quoi ça des pânou-pânou ?
    - Je sais pas trop, il y avait dans le fond de la forêt des cris qui faisaient : "PÂNOU-PÂNOU"

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique