•                Des membres de ma famille ou des amis ont fait une petite "croisière" sur les canaux en Bourgogne ou autour de Toulouse, et ils en ont gardé un excellent souvenir, aussi agréable qu'une balade en mer.          
                J'ai trouvé sur "l'Internaute", une seérie de photos, qui font faire un voyage dans les canaux de France et je vous en montre quelques unes :

    Le canal de Bourgogne

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages5/canalbourgogne1009270.jpg

    Le canal de l'Ourq, en région parisienne

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages5/canallourq1009838.jpg














    Le canal du Midi

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages5/canalmidi1009583.jpg

    Le canal de Nantes à Brest

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages5/canalnantes1009658.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le canal du Nivernais

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages5/canalnivernais1009815.jpg

    Le canal du Rhône

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages5/canalrhone1009928.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Le canal de la Somme

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages5/canalsomme1010157.jpg

    Canal de Berg, dans le Nord

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages5/canalbergues1009324.jpg


    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •            J'avais vu sur la site "Internautes, des photos des 10 aéroports réputés les plus dangereux. Ayant beaucoup voyagé en avion, de ligne, militaire ou de tourisme, tantôt dans les fauteuils de passager, tantôt dans la cabine de pilotage, j'ai eu envie de chercher un peu plus de détails sur internet.
              Je ne vous montrerai pas les 10 aérodromes, mais quelques photos seulement, et je vous donnerai les adresses de quelques vidéos, qui vous montreront ce que voit le pilote.

             Ce premier aéroport, à Saint Martin " Princess Juliana", dans les Antilles néerlandaises n'est pas particulièrement dangereux pour l'avion, mais impressionnant pour les estivants sur la plage en bout de piste : les avions qui y atterrissent et passent à 10 ou 15m d'altitude au dessus de la plage. (photo ci dessous, mais aussi l'adresse suivante de film :
    http://www.topito.com/top-10-des-aeroports-insolites-ou-tu-sers-un-peu-les-fesses-a-latterrissage
              Si vous avez un grand écran sur votre ordi, mettez vous en plein écran c'est plus impressionnant.

    Il faut pourtant parfois atterrir quand même.

               Par contre aux mêmes Antilles néerlandaises, l'aéroport de Saba est lui, très dangereux : piste très courte, entourée de montagnes et de falaises et de la mer de l'autre coté. De plus il y a souvent de forts vents latéraux, vous obligeant à vous poser "en crabe".

               Le film d'approche, dans le poste de pilotage d'un petit avion est impressionnant (même adresse); on s'arrête à 20 m de la mer !!


    http://lancien.cowblog.fr/images/Divers/saba.jpg
               Deux aéroports en bord de mer : Kansaï au Japon, où il est situé dans la baie d'Osaka sur une ïle artificielle, accessible par la route par un pont. (photo de gauche)
    Il ne faut pas rater la piste, mais ce n'est pas très dangereux.
               Egalement accessible sans trop de difficulté, l'aéroport de Gibraltar, mais il est en plein milieu de la ville (faute de place) et une route automobile le traverse, évidemment fermée par une barrière, chaque fois qu'un avion décolle ou atterrit. La police est bien faite et il ne semble pas y avoir t d'accidents. (photo de droite)

    http://lancien.cowblog.fr/images/Divers/aeroportkansaiosaka998786.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Divers/aeroportgibraltar998814.jpg
                
       

          Les pilotes des avions à l'approche de l'aéroport de Funchal à Madère n'ont pas la tâche facile. Entourée de montagnes aux reliefs particulièrement importants, la piste d'atterrissage oblige le pilote à réaliser des manœuvres d'approche particulièrement acrobatiques. En 2000, l'aéroport a été agrandi de 180 piliers de béton lui permettant d'empiéter sur la mer.
               La vidéo vous montrera comment cette approche n'est pas facile avec ses virages et réalignements, au fur et à mesure qu'on perd de l'altitude.

    http://lancien.cowblog.fr/images/Divers/aeroportfunchalmadere999243.jpg
             L'aéroport Tenzing-Hillary, Lukla (Nepal) : classé comme l’aéroport le plus dangereux du monde, d’où partent la plupart des aventuriers qui veulent grimper sur l’Everest.
    Située à 2860m d'altitude, la piste ne fait que 500 mètres et il n'y a aucune aide à l'atterrissage; seuls de petits avions à moteur peuvent y atterrir.
              Un film est visible à la même adresse : atterrissage et décollage sont au ras de piste. Je n'aimerais pas piloter à cet endroit !!

    http://lancien.cowblog.fr/images/Divers/lukla.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Divers/altiportlukla998842.jpg

              Enfin si vous voulez voir des approches ratées et vous faire peur je vous recommande les deux photos d'aéroports suivantes :
              La première concerne l'aéroport de Hong Kong, en bordure de mer et de la ville, où l'approche est difficile et demande divers virages. Sans doute du vent de travers, l'avion s'est présenté "en crabe", n'a pas redressé à temps et sont train d'atterrissage en a pris un bon coup , et il a terminé, ventre à terre,dans l'eau (photo de gauche).
              La seconde concerne l'aéroport de Saint Barthélémy, aux Antiilles françaises. Sa piste est très courte ( 640 mètres)et se termine sur le lagon, et si on ne se pose pas au début de la piste, on termine dans l'eau. Seuls les petits avions à hélices de moins de 20 places, peuvent s'y poser. (photo de droite au décollage !!)

    http://lancien.cowblog.fr/images/Divers/tumblrlo5ixz5xUy1qckyvs.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Divers/Sb.jpg

                Enfin le clou des dangers, l'aéroport de Matekane Air Strip (au Lesotho) : entouré de montagnes très hautes, 400m de piste seulement et le précipice au bout !
    Le lsesotho (ancien protectorat britannique Basutoland) est un petit état de l'Afrique du Sud, montagneux et sans débouché sur l'océan. C'est une monarchie constitutionnelle. Capitale Maseru.
    Il est petit : 30 000 km2 et compte 2 millions d'habitants.

    Il faut pourtant parfois atterrir quand même.

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •           Des animaux il y en a beaucoup dans le désert, près des points d'eau
              Vous reconnaitrez dans les photos : un fennec (qu'on apprivoise comme un chien), un petit hérisson du désert, une gazelle, des chameaux (qui sont en fait des dromadaires à une seule bosse), une gerboise, un iguane et un scorpions (les plus dangereux sont les jaunes dont la piqûre est mortelle).
              Les chameaux albinos sont souvent considérés par leurs semblables comme des êtres exceptionnels que l'on respecte et que l'on laisse boire avant tous les autres.
              J'avais recueilli un petit rat du désert qui s'était cassé une patte et il s'était apprivoisé et nichait dans un trou d'un mur, devant ma chambre, à l'ombre.
             Les gerboises se cachent et ne sortent que la nuit, mais elles adorent dévorer les chaussures en cuir.
             J'avais aussi dans ma chambre, un petit caméléon qui me débarrassait avec sa grande langue, de toutes les mouches du désert, qui y entraient. Il descendait parfois sur le lit et se laissait gratter le mentonnet semblait aimer cela.
            Les animaux que l'on rencontre loin des pistes n'ont pas peur de l'homme, car ils n'en voient jamais.
            Parcontre il faut se méfier dans les pierre car on peur avoir un serpent qui se cache : vipère à cornes dont la piqûre peut gangréner un membre si on n'est pas soigné et surtout les cobras dont la piqûre est mortelle si on ne reçoit pas un sérum dans l'heure qui suit. On n'allait pas se promener en jeep sans une boussole, de l'eau et une seringue auto-injectante de sérum.

     http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux3/Diapositive39.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux3/Diapositive20-copie-1.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/gazelle1.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive28-copie-1.jpg
    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive31-copie-3.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/images1.jpg
    http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux3/images3-copie-1.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux3/dsc040721.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sahara, je t'aime (3) Ses animaux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sahara, je t'aime (3) Ses animaux.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive23-copie-2.jpg

               On croit trop souvent que le Sahara n'est qu'une mer de sable et qu'il n'y a pas d'eau.
               Une bonne partie du Sahara est un plateau - voire des montagnes dans le Hoggar - et vous y trouvez des falaises, beaucoup de pierres et des vestiges d'érosion, aux formes extraordinaires. Les pierrailles sont tantôt noires, tantôt rouges ou jaunies par les dépôts de sable.
               Quand à l'eau, si vous forez un puits, vous en trouvez presque toujours, entre 50 et 200 mètres de profondeur, mais c'est évidemment un investissement coûteux.
    Et si vous avez de l'eau, vous pouvez cultiver des légumes et avoir deux récoltes par an.!
                Mais pour la boire, c'est autre chose, elle est le plus souvent magnésienne, a une consistance d'huile, et les intestins n'apprécient pas.
                En plus à la saison chaude, vu l'évaporation de la peau, on boit 4 à 6 litres par jour !! Mais on n'a pas l'impression de transpirer, la sueur s'évapore au fur et à mesure et il faut faire attention à la deshydratation.
                Le Sahara aux temps préhistoriques était une mer, et il en reste des vestiges.
                Mais également l'érosion les vents de sable, burinent les pierres et créent des structures aux formes bizarres.


    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive41-copie-1.jpg
    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive32.jpg
    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive21-copie-3.jpg
    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive09.jpg

     

     

     

     

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive42.jpg
    Sahara, je t'aime (2)

    Sahara, je t'aime (2)

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/5f25d0cdeba1988c2e7eaac71ce6a873.jpg

     

              Il y a aussi au Sahara toutes sortes de pierre. J'ai ramené une énorme rose des sables, dépôt calcaire avec des "pétales" qui sont à l'origine de son nom. 
              Un gros bois fossilisé, qui date du temps où le Sahara était envahi par l'océan, et les bois ont été peu à peu imprégné de calcaire. C'est maintenant une pierre ultradure, mais on y voit toutes les lignes du bois.
              Enfin en cherchant bien on peut trouver des vestiges des temps préhistoriques, flèches et outil en silex, morceaux de poterie.
    J'ai trouvé quelques silex qui, d'après un archéologue que je connais, datent vraiment des temps préhistoriques
             
    http://lancien.cowblog.fr/images/Objetsdivers/1003200.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Objetsdivers/1003202.jpg
    http://lancien.cowblog.fr/images/Objetsdivers/1003204.jpg

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Sahara, je t'aime (1)

              Je n'aime guère parler de moi sur ce blog, alors je n'ai sans doute jamais écrit que mon métier et mon travail m'avaient amené à faire des séjours dans le Sahara, et que ce pays a exercé sur moi une véritable fascination.
              J'y ai rencontré les nomades et leurs caravanes, les fiers touaregs, les gens des oasis et leur mode de vie particulier.
             J'ai approché des animaux qui ne se méfient pas de l'homme : gazelle, phacochère, hérisson, lièvre et rat du désert, lézards de toutes sortes, gerboises, fennec, iguane,  ...  Ceux aussi qu'il vaut mieux ne pas approcher : scorpion, cobra et vipères à cornes.
             J'ai vu, après une pluie très rare, les plantes germer, pousser et en huit jours se couvrir de fleurs, puis faire des graines qui resteront ensuite dans le sable des années, avant que le cycle ne se reproduise, un jour.
             Du haut des dunes on voit tout le désert, mais dans les creux abrités du vent, on retrouve des traces de sa jeep là où l'on est passé deux ans avant !
             De ce Sahara que j'aime, je voudrais vous montrer quelques photos, qui me rappellent ce beau pays.
             Pour ne pas trop surcharger cette page, je ferai un deuxième article sur les pierres que l'on y rencontre,  et un troisième sur les animaux.

    Sahara, je t'aime (1)


    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive25-copie-1.jpg
    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive35.jpg

    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/images-copie-1.jpg
    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/Diapositive03-copie-6.jpg
    http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/18872828306a3ae45277.jpg

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique