•            Il y a des jours où j’ai des “crises en thèmes”, surtout à la Toussaint où on ne voit que cela au journal télévisé.
               Trouver des sujets n’est pas difficile, ce qui l’est plus, c’est d’écrire quelque chose dessus!!

               Cela m’arrive de temps en temps de mettre de l’ordre dans mon brave Mac dans lequel depuis que je travaille sur micro-ordinateur (1980), par des transferts entre mes ordinateurs successifs, j’ai accumulé des dizaines de milliers de textes, quelques milliers de tableurs, autant de présentations et près de 20 000 photos.
              Mais je ne garde pas longtemps les messges, et soit je les supprime après y avoir répondu, soit je les archive dans un dossier. Ceux qui restent quelques temps sont classés par date.
               Alors je regarde tous mes vieux messages encore présents et je tombe sur le dernier, qui m’a été envoyé le premier janvier 1970 à Zéro heure.
               
    Je n’en crois pas mes yeux et sur le moment je me dis « quel bateau me monte mon brave Mac ? » (Eh oui c'est l’époque de la Route du Rhum !).

               Bizarre que je ne me rapelle pas avoir déjà vu ce message !

                Alors évidemment je regarde quel est l’expéditeur : ouaf « expéditeur inconnu » ! Qu’est ce que c’est que cela, je n’ai pas de correspondant qui ait ce nom !
               J’ouvre le message et je vois « message vide, consultez l’original ». Pas possible, on se fiche de ma poire !
               Mais ce n’est pas étonnant. Pensez donc :1970 il n’y avait pas encore ni micro-ordinateur, ni internet et une partie de mes correspondant(e)s n’étaient pas né(e)s.!

               Alors je me suis dit : ça y est, c’est un message inter-galactique, un petit homme vert qui m’envoie un mail et comme il a mis 48 ans pour arriver, alors à 300 000 km/s il est loin mon correspondant ! (j’ai la flemme, vous calculerez vous même!).
               Et puis je me rappelle : le premier janvier 1970, on m'a téléphoné, il s'appelait Titi, il n'était pas jaune mais vert, et à défaut d’ordinateur, j'ai eu un gentil petit correspondant sur Mars. Quel beau rêve ! Revenons dans la réalité.

               J’ai eu une autre idée : minuit le premier janvier 1970, nous avions dû fêter le réveillon et  envoyer des coups de fils à des amis. Alors l’un d’entre eux a oublié de me répondre et ces derniers temps il a dû réparer son oubli. Qui cela peut il bien être? Hélas je n’ai pas récupéré un ami oublié depuis 48 ans !

                A l’époque je n’avais pas de micro-ordinateur (j’ai eu mon premier Apple2 en 1980, dix ans après), mais j’avais dans mon bureau un clavier d’accès au gros ordinateur du labo. Alors j’ai peut être écrit quelque chose et par miracle ce vieil ordi a trouvé ce message et y répond en se connectant à mon Mac.
               J’étais attendri que mon gros ordinateur d’autrefois m’ait ainsi retrouvé, mais je me suis renseigné : le pauvre a été mis à la casse !! Et “l’au delà des ordinateurs”, je ne sais pas si on peut le contacter en faisant tourner les claviers.?

                Et puis j’ai eu un éclair de lucidité :
               La détermination très précise du temps est aujourd'hui facile grâce aux pulsations plus ou moins régulières des horloges à quartz que l'on trouve dans tous les bidules électronique de notre époque.
               Mais dans un micro-ordinateur il faut pouvoir disposer d'une origine temporelle dès que l'on utilise un système où il faut gérer des dates d'une manière ou d'une autre. Et c'est là que commencent les problèmes, quelle date choisir pour cette origine et si possible la même pour tous les ordinateurs qui correspondent entre eux dans le même système.?
               La naissance du Christ, celle de Mahomet ou de Moïse (vous voyez je ménage mes lecteurs religieux !), la date de la première dent de Stève Jobs, la première fois que Bill Gates a grugé un client, mais pourquoi  le 1er janvier 1970, date à laquelle aucun microordinateur ne fonctionnait encore. ?
               Et je me suis souvenu que dans le système Unix de mon mac c’est  cette date qui est à l’origine des temps (comme dans tous les systèmes Unix d’ailleurs).
               
    Alors voilà cette date si prometteuse, ce n’est qu’une convention entre d’horribles PC et mon destrier macintosh au grand coeur !

                   J’ai voulu poursuivre mon enquête et j’ai regardé l’adresse de messagerie et surprise, c’est la mienne. Alors horreur, c’est moi qui me suis envoyé ce message.!
                Alors j’ai fouillé ma mémoire. Il y a deux jours je voulais envoyer un message et j’avais ouvert ma messagerie et un fenêtre de message vide, et je commencais à le remplir, quand il y a eu une panne d’électricité.
               Le mac s’arrête et en quelques centièmes de secondes, il n’a pas le temps d’enregistrer grand chose. Il sauvegarde une fenêtre vide, et c’est évidemment moi l’envoyeur : pas de destinataire pas de texte, mais pas de date non plus.
               Mais mon mac, sérieux et précis, a essayé de faire ce qu’il pouvait pour conserver la trace de ce messge, et,  ne comprenant que l’Unix, il l’a donc classé à l’origine des temps de l’ère micro-informatique : le premier janvier 1970 .

               Les mystères d’une informatique bête mais logique.

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  •           Certain(e)s de mes correspondant(e)s ont la gentillesse de m’écrire, mais c’est parfois un message bien particulier : le tag d'une « chaîne ».
              Il parait que je dois révéler à la grande eklablog-presse, sept secrets me concernant. Que dire  ?

              1 - Je suis trop gentil et je ne sais jamais refuser quelque chose à quelqu’un qui m’écrit. Alors encore plus quand c'est un méchant petit diable et un petit dragon facétieux qui me le demandent. 

    J'ai reçu le tag d'une chaîne !

    J'ai reçu le tag d'une chaîne !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                Aussi ai-je accepté de faire ce jeu à la c... (pardon je ne suis pas très poli non plus).... ce jeu débile.

              2. - J'ai eu une éducation soignée comme on la faisait il y a 80 ans, et je suis discipliné et j'ai l'habitude d'obéir. Alors, comme vous me le demandez, je vais recopier votre règlement à la gomme malgré toutes ses imperfections.
              Seulement j'avoue: je suis aussi très flemmard, alors je ne le tape pas j'ai pris l'image du règlement sur le message de la personne, qui s'était fait piéger, elle aussi, la pauvre, et qui s'est aussitôt vengée en me refilant le bébé, ainsi qu'à 6 autres malheureux eklablogueurs.

    J'ai reçu le tag d'une chaîne !

              3 - J'aime bien embêter un peu mes correspondant(e)s et je suis très critique vis à vis des contrats.
              Ce règlement est idiot : il ne prévoit pas qu'on ne peut pas taguer quelqu'un qui a déjà subi ce calvaire.

              Je devrais donc le renvoyer à sept personnes qui ont déjà été piégées et si chacune fait ainsi, alors le temps s'arrêtera et on tournera en rond
              Je crois que j'ai trouvé là, le secret de l’éternité et du mouvement perpétuel. 
             
    Je vais recevoir le prix Nobel des blogs.!

              4 - Je suis curieux de nature et comme tout scientifique, je veux comprendre. Alors j'ai essayé de remonter la filière pour trouver quel était le premier andouille qui avait inventé ce jeu. J'ai remonté une dizaine de générations, mais toujours rien.
               J'ai essayé de consulter Google et Wikipédia, mais ils sont trop sérieux pour me trouver cela. Je vais essayer  de faire un programme sur mon Mac, pour que cet imbécile d'ordinateur cherche cela tout seul.
               On récompensera cet inventeur en lui attribuant la palme du blogueur le plus em...bêtant et le plus néfaste en 2018, mais en lui donnant aussi une récompense pour avoir ainsi piégé quelques centaines de gogos un peu simples d'esprit (révélation : vous savez, j'en fais partie!!!)

              5 - Comme on va me reprocher de ne pas assez raconter ma vie, je vais vous faire trois révélations :
              Je n'aime pas les choux-fleurs. J'ai trop peur que comme le décrivait Boris Vian dans l'Ecume des Jours, ils ne se mettent à pousser dans mes poumons.

                  6 - Autre révélation, je n'aime pas les carottes crues et donc depuis quelques années, j'y vois moins bien, alors que les lapins, qui en mangent beaucoup, gardent une très bonne vue en vieillissant.
              Savez vous comment les scientifiques ont découvert cela ? * (voir à la fin)

               7 - Ouf j'y suis arrivé quand même ! Alors dernière révélation : mes petits enfants disent que leur papy n'est pas très sérieux et qu'il raconte souvent des bêtises
    La jeunesse d'aujourd'hui n'a plus aucun respect pour les vieilles personnes !!! 

              Et puis je suis poli, alors mille excuses aux pauvres petits et petites martyres auxquel(le)s je vais envoyer ce tag.
              Finalement non, je ne vais rien faire suivre du tout car je suis flemmard.

              Bon je sais encore compter jusqu'à sept, et je m’aperçois que ma flemmardise, c'est la huitième révélation!.
              Mais que je sais compter jusqu’à sept, c’est la neuvième ! (révélation, pas symphonie de Beethoven).

     Et pour ceux qui ont lu ces âneries, j'implore un grand pardon

    Réponse pour ceux et celles qui ont réfléchi mais n'ont pas trouvé : les scientifiques ont remarqué, après maintes vérifications,qu'aucun lapin âgé ne portait des lunettes.

     

         Je n'aime pas les chaines, je trouve cela agaçant. Mais, il y a quelques années j'en avais reçu une assez astucieuse; je la recopie aujourd'hui :

    L'emploi du pronom indéfini...

        « Il était une fois quatre individus qu'on appelait :
        Tout le monde - Quelqu'un - Chacun - et  Personne..
        Il y avait un important travail à faire, 
        Et on a demandé à Tout le monde de le faire.
        Tout le monde était persuadé que Quelqu'un le ferait. 
        Chacun pouvait l'avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit. 
       Quelqu'un se fâcha car c'était le travail de Tout le monde ! 
       Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire
        Et Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait 
        En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun 
       Parce que Personne n'avait fait ce que Quelqu'un aurait pu faire. »
       
                          MORALITÉ  

         Sans vouloir le reprocher à Tout le monde,
         Il serait bon que Chacun
         Fasse ce qu'il doit sans nourrir l'espoir
        Que Quelqu'un le fera à sa place 
        Car l'expérience montre que
        Là où on attend Quelqu'un, 
        Généralement on ne trouve Personne ! 

                       CONCLUSION 

         Je vais le transférer à  tout le monde afin que chacun 
         puisse l'envoyer à quelqu'un sans oublier personne…

     

              J'ai aussi reçu une fois,  une chaine sur l'amitié, d'un correspondant inconnu, la voici :

    Un simple copain, quand il vient chez toi, agit comme un invité
    Un véritable ami ouvre ton frigo et se sert.
     
    Un simple copain ne t'a jamais vu pleurer.
    Un véritable ami a les épaules trempées de tes larmes.
     
    Un simple copain ne connaît pas les prénoms de tes parents.
    Un véritable ami a leurs numéros de téléphone dans son carnet d'adresses.
     
    Un simple copain apporte une bouteille de vin à tes fêtes.
    Un véritable ami arrive tôt pour t'aider à cuisiner et reste tard pour t'aider à néttoyer.
     
    Un simple copain déteste quand tu appelles après qu'il soit allé se coucher.
    Un véritable ami te demande pourquoi tu as mis tant de temps à appeler.
     
    Un véritable ami s'informe de ta romantique histoire d'amour.
    Un simple copain pourrait te faire du chantage avec.
     
    Un simple copain pense que l'amitié est finie quand vous avez une dispute.
    Un veritable ami t'appelle aprés une dispute.
     
    Un simple copain s'attend que tu sois toujours là pour lui.
    Un véritable ami est toujours là pour toi.
     
    Un simple copain lit ce message et le supprime.
    Un véritable ami le fait passer et te le renvoie.
     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •           Aujourd'hui j'ai la flemme d'écrire un article sérieux, alors je vais puiser dans les photos de chats, récoltées sur internet.

    Un chat électricien

        Celui là est malheureux : il a désobéi à son papa et il a touché un “mécanisme inconnu” comme l'on dit en prévention et sécurité.
       
        Une grande décharge électrique dans les pattes, à vous faire tomber sur l'arrière-train. Et puis tout le monde sait que les poils de chat, cela s'électrise !! lol

        Plutôt l'air ahuri, ce pauvre petit chat, par sa mésaventure. S'il avait su, il n'y aurait pas mis sa patte. C'est l'expérience qui rentre, comme pour les ados !! lol

    Mésaventures de chats

     

    Dents de chat :

        C'est un chat très propre qui se lèche souvent le poil et passe sa langue sur ses dents.
        Il ne sait pas encore ouvrir un tube de dentifrice, mais on peut en trouver un peu sur une brosse à dent !!

        J'ai vu un jour un chat presser un tube ouvert (il ne savait quand même pas dévisser le bouchon !!) pour se régaler de mayonnaise.

    Mésaventures de chats

    Pris au piège :

           Avant de faire quelque chose, il faut toujours réfléchir à sa sécurité.

           Voyez ce qui arrive, quand on a soif et qu'on ne regarde pas plus loin que le bout de son nez !
       
           Au secours, je ne m'en sortirai pas tout seul  !!!!

    Mésaventures de chats


    Les chats des nouvelles technologies :

    Mésaventures de chats

     

    Chat joue

    Il m'arrive de temps en temps de jouersur l'ordinateur.

    Mais je ne savais pas que le chat aimait cela aussi.
    Dois je lui proposer de jouer avec lui ?
    Qu'en pensez vous ?

    De plus avez vous remarqué, il tape sur le clavier avec sa queue 


    Mésaventures de chats

     

     


    Chat soeur

    J'ai attrapé une petite souris et personne ne me l'enlèvera !!!

     

     

     

     

    Mésaventures de chatsChatlloween

       Mercredi dernier, c'était "Halloween", mais c'est presque passé inaperçu, car ce n'est plus assez lucratif pour l'exploitation mercantile.
       
        Mais d'où vient Halloween ? Cela préoccupe ce chat 

        Halloween est à l'origine une fête Celte  (en fait les Grecs et les Romains appelaient les Celtes “les Gaulois”, qui avaient la réputation d'un peuple agricole riche - pour l'époque -)

        Halloween est le “nouvel an” gaulois, “Samain” mais c'était le dernier jour de l'été et correspondait au 31 octobre d'aujourd'hui.
       Ce jour là les âmes des morts revenaient voir leurs parents, et le Dieu de la Mort rassemblait les âmes de ceux qui étaient décédés durant l'année afin de leur révéler leur sort.
        Le bétaill était ramené des prairies aux étables, et la moisson et le foin étaient à l'abri dans les granges pour supporter la nuit et le froid de l'hiver à venir..
        Au fil des ans, cette tradition s'est enrichie de croyances provenant de la Rome antique, de l'Europe du Nord et d'Irlande, puis se transforma en une fête pour les enfants.
        Les Celtes croyaient que les mauvais esprits (fantômes, diables, sorcières…) profitaient des nuits plus longues de l'hiver, pour venir tourmenter les vivants, d'où les déguisements des enfants et des jeunes gens le soir d'Halloween.
        Au XIXème siècle, la fête a été importée par lesIrlandais aux Etats-Unis où elle est devenue populaire.
        Avant de nous revenir d'Outre Atlantique avec une bonne teinte mercantile, Halloween était encore fêtée dans des régions comme l'Alsace ou la Lorraine.

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  Ne vous pressez pas, ralentissez ! Il veut dire quoi ce panneau ?

    Cassis - Dos d'âne. Bien. Vous connaissez votre code de la route par coeur

    Eh bien non, les pouvoirs public appellent cela un "ralentisseur"


               Cet été les services de voirie de la commune ont fait refaire la rue où j'habite. Des ralentisseurs ont fleuri sur la route, méchamment hauts et raides.
              Je me demande si un fabricant d'amortisseur finance les campagnes électorales de la mairie !
              Mais ces ralentisseurs, on en voit de plus en plus et cela devient même une obsession pour certains.
              Voyez plutôt les photos ci-après trouvées sur internet.

    Ne vous pressez pas, ralentissez !

     

     

     

     

     

     

     

     


    Ne vous pressez pas, ralentissez !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ne vous pressez pas, ralentissez !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Ne vous pressez pas, ralentissez !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

            Il y a aussi les passages cloutés en relief. Le piéton a t’il le temps de s’enfuir, j’en doute.?

    Ne vous pressez pas, ralentissez !

             

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

           Et puis les méchants cloutés crève-pneus.

    Ne vous pressez pas, ralentissez !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

          En Corse on peut trouver des méthodes plus "flemme"

    Ne vous pressez pas, ralentissez !

         Mais je donne la palme au système astucieux suivant :

    Ne vous pressez pas, ralentissez !

    Ne vous pressez pas, ralentissez !

    Partager via Gmail

    votre commentaire

  •              Non ce n'est pas un article sur le changement climatique.

              Je recommencerai après-demain à écrire sur l'énergie, avec un article sur l'hydroélectricité.

              Lorsqu'on a été deux mois en Bretagne et qu'on est revenu en région parisienne, on pense souvent à cette belle province, à ses ports, ses églises et chapelles, ses châteaux et aux paysages des îles avec leurs phares.
              On pense aussi évidemment au crachin breton et aux caricatures qui se moquent un peu de ce pays attachant. En voici quelques unes en intermède.

    Le climat de Bretagne

    Le climat de Bretagne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le climat de Bretagne

    Le climat de Bretagne

     

    Le climat de Bretagne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le climat de Bretagne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le climat de Bretagne

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique