• Un enfant ne s'ennuie jamais, sauf si nous lui inculquons cette habitude.

     

         Il m'arrive souvent dans mes discussions avec mes correspondant(e)s ou avec mes petits enfants, que l'on me répète : “je m'ennui iiiiie....!!!.” , avec beaucoup de tristesse et en se lamentant sur les méfaits de la solitude.
        Cela me parait effectivement un symptôme courant de la jeunesse actuelle, voire même de notre temps.
         J'ai fait en mars dernier plusieurs articles sur l'ennui et même un test, et quelqu'un m'écrit : "c'est la société actuelle qui est comme cela : c'est normal de s'ennuyer, quand après avoir été surchargé d'activités, on n'a tout à coup un creux".

         Et pourtant il y a une catégorie de personnes qui ne s'ennuie pas : le jeune enfant entre deux et six ans, voire plus.
         J'ai peu de souvenirs de cette lointaine enfance, mais j'ai souvent observé de jeunes enfants dans ma famille. Il me semble qu' ils ne s'ennuient jamais.

          D'abord le petit enfant n'est jamais seul. Il peut, sans difficulté imaginer la présence de ses parents près de lui, surtout de sa mère, qui l'accompagne dans ses soliloques. Il a aussi près de lui son “doudou”, ses ours en peluche et ses jouets préférés.
         Et même sans eux, l'enfant ne s'ennuie pas il découvre le monde.
         Je pense que comme moi vous avez joué à faire entrer ou sortir un escargot de sa coquille.
        “Escargot, montre moi des cornes , ou sinon, je te casse ta maison !“ dit la chanson enfantine.

         Bien sûr l'enfant cherche d'abord à jouer avec ses jouets. Mais cela ne l'occupe qu'une partie du temps
         Il ne s'ennuie pas pour autant; l'enfant est intéressé par tout ce qui l'entoure et la moindre petite chose capte son attention : un insecte qui butine, une grue qui construit un immeuble, les oiseaux qui viennent manger des graines sur un balcon, les avions qui atterrissent au loin, sa mère qui fait la cuisine ou son père qui bricole.
         Il regarde attentivement, cherche à comprendre, observe pour pouvoir imiter. Il découvre ce qui l'entoure et se forge peu à peu une certaine expérience.
         Au fond l'enfant s'amuse de tout, car tout pour lui est une aventure, une découverte, une nouveauté, une stimulation.
         Ses sens sont en éveil, son attention est soutenue, son cortex frontal réfléchit, sa mémoire emmagasine et des tas de questions fusent. Et lorsqu'il ne s'agit pas de choses nouvelles mais de jeux avec des objets connus, alors son imagination invente, lui raconte un conte, une nouvelle histoire. Il joue alors un jeu de rôle.
       
        Quand il est en bonne santé, l'enfant est dans son monde à lui, heureux.
        Tout pour lui est nouveauté, stimulation, imagination.
        L'ennui, il ne connait pas, sauf si les adultes lui ont inculqué cette notion, malgré lui.

         Malheureusement il n'en sera plus de même lorsqu'il grandira. Pourquoi ?
         Personnellement j'ai l'impression de ne jamais m'être ennuyé. Pourquoi ?
         Je pense que mes parents comme mes professeurs m'avaient habitué à être curieux, à poser des questions et ils y répondaient. Les livres qu'on me faisait lire, les cours en classe, étaient tels qu'ils excitaient ma curiosité et mon imagination. Alors j'étais en perpétuelle découverte.
         Découverte de l'environnement, découverte de la littérature, découverte des sciences, découverte découverte des méthodes, de tous les problèmes de la vie quotidienne et de trouver leur solution.
         Je n'avais pas des jeux sur internet ou sur console où l'on exerce seulement la rapidité de ses tirs et de ses réflexes. C'étaient, en dehors du sport des jeux de réflexion, d'imagination, de création.
         Bref j'avais toujours quelque chose à faire, à réfléchir, à imaginer. J'étais toujours occupé, même quand j'étais seul.

         Je pense qu'effectivement, c'est notre société d'aujourd'hui et l'éducation de ses enfants par leurs parents et dans l'Education Nationale, qui crée l'ennui.

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Juin à 11:39

    Au départ, l'enfant ne s'ennuie jamais
    ... le problème est qu'il n'a pas forcément de bonnes activités !
    bonne journée
    Bernard 

      • Samedi 30 Juin à 14:32

        C'est vrai, mais c'est au parents puis aux éducateurs de veiller sur ses activités, surtout quand il est jeune

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :