• Sommes nous influençables ou indépendants d'esprit ?

                   Je viens de m'apercevoir que j'ai omis de parler d'une préférence cérébrale et il faut que je répare mon omission.
                J'ai examiné les préférences cérébrales du schéma ci -dessous, à l'exception de la suivante : sommes nous indépendant d'esprit ou influençable, vis à vis de l'opinion et des actions des autres, comme vis à vis de nos propres pulsions et désirs?

    Sommes nous influençables ou indépendants d'esprit ?

     

               Dans notre vie de tous les jours nous sommes en présence d'autres personnes avec lesquelles nous confrontons nos idées, qui agissent sur les nôtres et nous avons alors deux types d'attitudes différentes :
                     - soit nous sommes influençables et les autres ont une grande influence sur nos opinions, soit directement, soit que nous attachions beaucoup d'importance à leur estime et donc à des règles auxquelles nous obéissons.
    Un faible contrôle de nos émotions et une appréciation insuffisante de nos limites et de nos qualités et défauts favorise une attitude soumise.
    En général cette attitude s'accompagne d'une trop grande importance attachée à l'opinion d'autrui
                     - soit nous sommes indépendants et le jugement des autres et leurs idées ont une influence faible sur nos comportements et les règles de conduites sont raisonnées.
    Un bon contrôle de nos émotions et une appréciation de nos limites et de nos possibilités favorise une certaine liberté d'action.

    En général, une personne influençable (préférence Influ.) :

    - se préoccupe en permanence du jugement d'autrui;
    - attache une très grande importance à son aspect et à ce qu'elle parait;
    - est soucieuse des modes;
    - se conforme sans discussion aux règles morales et sociétales;
    - est influençable aux opinions et actions des autres;
    - suit facilement un meneur ou un conseiller ;
    - a du mal à maîtriser ses émotions causées par autrui;
    - a une idée floue de ses propres limites et n'a pas confiance en elle.


              En général, une personne indépendante ( préférence Indép.) :

    - est plutôt soumise à son propre jugement et ne se préoccupe que faiblement de l'opinion des autres;
    - ne se préoccupe que modérément de son image;
    - n'admet ses règles de vie qu'après réflexion et choix personnel (ce que Freud appelle le "surmoi");
    - n'a pas l'esprit moutonnier et se soucie peu de la mode;
    - ne se laisse pas facilement influencer par les discours et les actes;
    - a une indépendance d'esprit vis à vis de meneurs ou de conseillers;
    - arrive à contrôler les émotions provoquées par autrui;
    - a une idée précise de ses limites et une certaine confiance en soi.


               Ce qui différencie principalement 'Influençable de l'Indépendant :

        L'influençable a un souci permanent de l'idée que les autres se font de lui (ou de ce qu'il croit être cette opinion), craint le jugement d'autrui et donc se conforme sans discuter aux règles du groupe ou de la société. Il se laisse influencer et a donc une liberté d'esprit toute relative et un comportement plus ou moins moutonnier.
        L'indépendant, tient compte de l'opinion d'autrui, mais ne craint pas  en permanence ce jugement et sait passer outre s'il le juge nécessaire. Il est donc peu influencé par la mode et n'accepte les règles morales et sociétales qu'après avoir jugé par lui-même de leur opportunité.
    Il est indépendant d'esprit et tout en pouvant tenir compte de l'opinion des autres, il ne le fait qu'après discussion et réflexion. Il maîtrise les émotions causées par autrui et a conscience de ses limites, de ses qualités et défauts. Par contre il tient souvent trop à ses opinions


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :