• Que dire de l'affaire Fillon ?

     

    Que dire de l'affaire Fillon ?

            Je parle rarement de politique sur mon blog, car je pense que c’est avant tout, un problème personnel.

     Mais l’affaire Fillon me laisse perplexe.

     A mon sens il y a quatre problèmes :

     Le premier ne concerne pas Fillon, mais l'Assemblée nationale et le Sénat.

     

     Je trouve tout à fait anormal que députés et sénateurs disposent de finances, sans aucun contrôle, pour embaucher qui ils veulent, dans des conditions totalement illégales au plan des règles de la fonction publique et du droit du travail.

     Les enquêtes des journalistes auprès des assistants parlementaires ont montré qu’ils étaient embauchés pour des travaux non définis (une femme disait en plaisantant que le député pourrait lui demander de laver ses chaussettes !). Les horaires ne l’étaient pas non plus et certains disaient faire 50 heures ! Et ils sont titulaires d’un « CDI pour la durée du mandant du parlementaire », ce qui est illégal : c’est un CDD, et ce n’est pas le moyen de fidéliser les bon sujets. Certains étaient très diplômés: un attaché licencié en droit et diplômé de Sciences PO disait gagner 2400 € nets par mois.

     Par ailleurs aucun contrôle sur ce que font les parlementaires de cet argent, alors que tout fonctionnaire est soumis au contrôle, combien tatillon, des contrôleurs financiers du Ministère des Finances.

     En fait cela devrait se passer autrement : il y a un service des personnels pour la Chambre des Députés (et aussi au Sénat), qui dépend d’un secrétaire général, de même qu’il y a des services d’approvisionnement ou financiers. C’est ce service qui devrait embaucher des attachés parlementaires, avec évidemment l’accord du député, et en vrai CDI, et avec un contrat conforme au droit du travail.

     

     Parlons ensuite de M. Fillon :

     La loi n’interdit pas que les attachés parlementaires fassent partie de la famille du député : il n’y a donc là pas de faute. Mais évidemment cela doit correspondre à un travail réel. Si la personne est payée sans venir travailler, dans le secteur privé ce serait « un abus de bien social », passible de poursuites. Alors, à fortiori quand il s’agit de l’argent des contribuables.

     C’est la justice qui décidera : ou bien les emplois étaient réels et il n’y a rien à dire au plan juridique, ou bien ils étaient fictifs, et il y a tout lieu de sévir.

     

     Mais il y a un aspect déontologique. 

     Les salaires de madame Fillon sont 50% plus élevés environ que ceux des autres attachés parlementaires et le double des assistantes des hauts fonctionnaires de l’administration. Quant à ses enfants, qui n’étaient pas comme il l’a dit, avocats, mais encore étudiants en droit, ils touchaient des salaires doubles de ceux d’un ingénieur sortant d’une grande école.

     Ce ne serait déjà pas normal que l’on donne des salaires trop différents de ceux pratiqués dans un domaine donné, mais qu’on le fasse quand il s’agit de membres de sa famille, me paraît gênant lorsqu’il s’agit d’une entreprise, mais, quand il s’agit de l’argent de l’Etat et donc des contribuables, je trouve cela scandaleux.

     

     Un troisième aspect me gêne pour un candidat à la Présidence de la République, qui risque de se trouver dans sa future fonction, devant des situation difficiles sur le plan international.

     Alors ses réactions dans cette affaire m’inquiètent. Il ment en disant que ses enfants étaient avocats, il oublie que sa femme a dit aux journalistes qu’elle ne travaillait pas pour son mari, il fait la victime de complot au lieu de se justifier, et lorsqu’il le fait enfin, ses explications sont vagues et laissent penser qu’elles sont fausses; Et quand ses avocats demandent que le tribunal soit dessaisi de l’affaire, cela laisse supposer qu’ils ont peur que celui-ci ne trouve des choses répréhensibles.

     

     Quant à l’origine des fuites, cela ne m’étonnerait pas que cela vienne de l’entourage de Sarkosy, qui est prêt à servir de plan B.

     

     Je trouve donc normal que les sondages soient en baisse pour le candidat Fillon.

    D‘autant plus que son programme est assez catastrophique et montre que M. Fillon n’a jamais travaillé dans une entreprise, et connaît mal l’industrie.

     Il veut durant son quinquennat, supprimer 500 000 fonctionnaires. Ce sont 500 000 embauches de moins et donc 500 000 chômeurs en puissance

     Il croit que pour ses beaux yeux, l’industrie va embaucher de nombreux salariés. Mais il n’a pas compris que, pou rester compétitive, l’industrie occidentale doit faire appel massivement aux machines et aux robots, et que, même avec une reprise économique, qui n’est pas certaine, elle n’embauchera guère que pour remplacer une partie des départs. Et, avec les réseaux postes à postes et les blockchains, ce sera bientôt la même chose dans les services.

     Alors, même en créant de nouveaux domaines (et il faudrait pour cela payer correctement les chercheurs et investir dans leurs moyens), jamais cela ne créera 500 000 postes. Donc le chômage va encore augmenter massivement.

     Certes il y a des endroits où on pourrait diminuer le nombre de fonctionnaires et employés des services publics, mais en supprimant presque toute embauche de fonctionnaire, l’armée et la police, ainsi que les magistrats, qui garantissent notre sécurité, les personnes du secteur de la santé dont nous dépendons de façon vitale, les instituteurs et professeurs qui instruisent nos enfants, vont se retrouver dans des situations désastreuses, alors qu’ils sont déjà en situation difficile.

     J’avoue que par ailleurs, les idées de M. Fillon sur l’économie ressemblent à celles de ceux qui favorisent les riches au dépends des pauvres et augmentent les inégalités, et celles sur la société et sa façon de gouverner, assez rétrogrades, me rappellent, pour moi qui suis vieux, ce que nous serinaient Pétain et Laval pendant la guerre.

     

     Alors je ne comprends toujours pas ce que lui ont trouvé les personnes qui l’ont préféré à Juppé, qui avait un programme beaucoup plus réaliste.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :