• Procréation médicalement assistée et mères porteuses.

    Prodcréation médicalement assistée et mères porteuses.

         Le gouvernement a approuvé le projet de loi bioéthique en conseil des ministres et le parlement doit la voter en septembre.
         Alors on me demande ce que je pense de la PMA et des mères porteuses

    La procréation médicalement assistée.

         Je ne vous décrirai pas ce que c'est, je pense que tous les lecteurs d'elablog le savent. 

         Les mères célibataires n’ont pas attendu juillet 2019 pour avoir recours à la PMA, nombre d’entre elles se rendant à l’étranger, dans des pays à la législation plus souple qu’en France, pour avoir un enfant.
         Que tout le monde ait la possibilité de le faire, cela me paraît normal.
         Je ne me sent pas original puisque presque 70% des français sont de mon avis.

         La PMA pour toutes, c’est comme le mariage, c’est un droit. Si quelqu’un a le droit de se marier tout le monde a le droit de se marier, c’est pareil pour les enfants. Pour les gens qui critiquent, il faut savoir que les femmes qui s’engagent dans une PMA y ont beaucoup réfléchi, ce n’est pas une décision qui se prend du jour au lendemain. Elles doivent ensuite prendre des traitements très lourds, et cela ne réussit pas toujours.

          Certaines personnes homophobes y sont opposées et d'autres  ont un avis négatif concernant la PMA pour toutes et l’absence de père, et notamment des personnes de certaines religions.
          Que ces personnes se refusent le droit à elles mêmes de recourir à la PMA, c'est leur droit le plus strict, mais pourquoi de mêlent elles de défendre cela aux autres.?
           Je suis tolérant envers toutes les religions, je ne vois pas pourquoi j'irai reprocher à quelqu'un de croire en tel ou tel dieu, alors je ne comprends pas que l'on veuille ainsi imposer ses idées sur un sujet qui n'est pas le sien.
           Quant aux personnes homophobes, je souhaite qu'elles aient des enfants qui soient homosexuels. Peut être alors changeraient elles d'avis.
           Beaucoup trop de personnes veulent imposer aux autres leurs propres idées, morales notamment, sans se soucier de ce que les autres pensent. Elles devraient méditer cette phrase de Nietzsche : « Il n’y a pas de phénomènes moraux, il n’y a qu’une interprétation morale des phénomènes. »

           Certains croient que les enfants de deux personnes du même sexe vont être malheureux  notamment pour l'enfant de deux femmes, du fait de l'absence du père.
            Quand je travaillais, j'ai eu trois collaborateurs ingénieurs qui avaient des enfants, et qui vivaient en couple de même sexe, un couple d'homme et deux couples de femmes.
            J'ai eu l'occasion de voir les enfants et de discuter avec eux et ils m'ont paru tout à fait normaux et heureux, bien plus heureux qe des enfants de couples divorcés que j'ai aussi connus.
            Et les études de psychologues ou les témoignages recueillis par des journalistes, semblent conforter cet avis.
             Ces témoignages montrent d'ailleurs que la situation de ces enfants est très bien acceptée par leurs camarades de classe.
              Et je citerai cette phrase d'un enfant de 11 ans : “Si j’avais un papa, je n’aurais pas mes mamans, donc moi ça me dérangerait"

    Les mères porteuses :

              Je suis par contre beaucoup plus réservé au sujet des mères porteuses.
              J’avoue que je ne me sens pas ausssi qualifié qu’une femme pour parler de ce problème, car si j’ai eu des enfants, ce n’est pas moi qui les ai portés dans mon ventre et donc je n’ai pas toute l’expérience pour parler de cela.
              Voilà néanmoins mon opinion.

              Je pense personnellement que la loi devrait interdire une telle pratique.
              En fait je ne reproche rien aux les mères porteuses, ce sont en général des femmes pauvres qui ont de grosses difficultés financières et qui n'ont pas trouvé d’autres moyens pour gagner de l’argent et survivre.
              Je comprends aussi qu’un couple soit très malheureux de ne pas avoir d’enfant. Par contre je pense que puisque ce ne sera jamais l’enfant qu’ils ont fait ensemble, l’adoption d’un enfant très jeune serait aussi bien que d’en faire faire un à une inconnue et ce serait mieux pour cet enfant abandonné.
              Je suis plus perplexe pour des cas comme celui d’une femme qui disait vouloir recourir à une mère porteuse en se faisant prélever un ovule et le faisant féconder par le sperme de son mari, uniquement parce qu’elle ne voulait pas passer 9 mois à faire son enfant en raison de son travail trop prenant. Je me demande si dans ce cas elle est vraiment prête à être une bonne mère !
              Ce qui me choque profondément ce sont les “agences” qui recrutent les mères porteuses, vendent leur service en gardant pour elles les trois quart de l’argent (et un quart seulement pour la mère porteuse). Pour moi c’est une exploitation honteuse de femmes et de pauvres. Je trouve qu’on devrait les condamner au même titre que les proxénètes !
              Et puis, autoriser cette pratique c’est autoriser tout trafic d’être humain alors qu’on a aboli l’esclavage et la traite des humains. C’est ouvrir la porte au trafic d’organes, à des “agences” qui vendront des greffes de rein, de foie et en demanderont “l’achat” à des gens pauvres.
               A la limite on peut même craindre des déviances que l’on a malheureusement connues avec les nazis, de sélection artificielle et de racisme. J’ai un peu l’impression que l’on traite ainsi une “sous-classe d’humains" que l’on fait procréer comme on le fait pour du bétail.
              Enfin je crois que chez une femme, l’instinct maternel est très fort et je ne suis pas certain que ce ne soit pas traumatisant d’abandonner à d’autres le bébé qu’elle a porté pendant neuf mois, même si on en a convenu au départ de le faire pour de l’argent.
             J’ai souvent entendu parler de mères qui n’avaient pas pu se séparer ensuite de cet enfant, mais je ne sais pas quelle est l’ampleur des cas mis en exergue par les journalistes.

             En résumé je pense que la loi devrait interdire le recours à une mère porteuse et par contre autoriser la PMA pour tous et faciliter les formalités d’adoption de jeunes enfants, au moins au sein de la France, puis de l’Europe.
             A fortiori, elle devrait punir sévèrement les “agences” qui font ainsi un trafic d’enfants et une exploitation de femmes dans des situations financières difficiles.

               Mais évidemment, ce n'est là qu'une opinion personnelle.

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :