• Les sujets de philo du bac, il y a 10 ans.

          Tous les ans, quand arrive le bac, je me délecte méchamment avec les sujets de philo et de français.
         Cela d’une part me rappelle ma jeunesse et d’autre part je me rassure en me disant que je pourrais encore passer le bac !
        Je faisais donc tous les ans 3ou 4 articles sur ces sujets.
        Mais cette année, le coronavirus m'a privé de mon jeu favori. Alors j'ai été rechercher des sujets de 2010-2011, ceux qui ne me plaisaient 

    http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures1/guillotine.jpg

        Mais, avant d’être sérieux je sélectionne pour vous cinq perles de bac” qui m’ont fait sourire :

    “Louis XVI a été guillotiné parce qu’il avait triché au jeu de paume ! “
    “Comme Bonaparte, Jules César pouvait dicter plusieurs lettres à la fois, c’était un dictateur. “
    “Charlemagne se fit châtrer en l’an 800. “
    “ Néron était un empereur romain qui organisait des combats de radiateurs.”
    “Les dolmens étaient des espèces d’abribus postés tous les 100 mètres. “ (candidat breton, bien sûr !).

     

    Les sujets de philo du bac, il y a 10 ans.

     

    Les sujets de philo du bac, il y a 10 ans.

     

    Passons aux choses sérieuses : les sujets de philo du bac :

    http://lancien.cowblog.fr/images/images/Artmoderne23951.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/images/ArtModernelarge08.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/images/bostonterrierpopdogartcollage.jpg
    Ces tableaux sont exposés dans des musées

    L'art est il un moyen d'accéder à la vérité?

      
     
    Je n’aime pas beaucoup ce sujet car il me paraît reposer sur la signification du vocabulaire et il n’y a rien de plus propre à malentendu car les interprétations peuvent être divergentes.

        Qu’est ce que l’art? Nous connaissons tous la peinture, la sculpture, la musique, la littérature, la photographie, le cinéma ..... Ce sont les actions menées par des “artistes”, une façon pour eux de s’exprimer, mais souvent également de communiquer. Cet action aboutit souvent à une réalisation qui s’adresse surtout à nos sens , nos sentiments et nos émotions.
        En général cette action a un souci, un but esthétique.
        On parle d’oeuvre d’art, encore que le contenu de ce terme soit très variable et mal défini (cf les neuf muses), et l’on va jusqu’à dire que “un objet d'art, par définition, est l'objet reconnu comme tel par un groupe d’individus”.!!
        J’ai été étonné de voir au musée d’arts modernes ou vendus très chers, des tableaux comportant quelques bandes de couleur sur un fond blanc : des enfants en font d’analogues à la maternelle. Sont ils des artistes ? Mais ils ne vendent pas leurs oeuvres !
        Mais dans des expressions comme “l’art de faire telle chose”, ou autrefois “la médecine est un art” ... l’art est alors la manière de faire une chose selon une méthode, selon des procédés.

        Qu’est ce que la vérité? C’est tout aussi flou ! C’est la qualité de ce qui est vrai, c’est à dire réel, ce qui est conforme aux faits, ce dont on peut apporter la preuve.
        Mais c’est là l’aspect de la réalité juridique, historique et scientifique. Car dès que nous parlons de pensées, d’imaginaire, de concepts abstraits, la vérité devient plus floue, c’est quelque chose de conforme à des représentations (de préférence les nôtres!). Elle est le contraire de l’erreur et est liée au jugement.
        C’est finalement la conformité de ce qu'on dit, de ce qu'on pense avec ce qui est, de ce qu'on dit avec ce qu'on pense.
        Les cours de philo donnaient maintes interprétations et définitions de philosophes, que j’ai bien sûr oubliées : Aristote, Descartes, Kant, Spinoza, Nietzsche...mais que connaissent peut être les élèves de L d'aujourd'hui.

        Même si les sentiments, les émotions sont des faits réels, ce sont des ressentis personnels, différents de l’un à l’autre, très imprécis, que nous avons bien du mal à décrire, et même à comprendre. L’émotion esthétique, le sentiment de beauté en font partie. Nous avons tous des ressentis différents devant tel type de peinture ou de musique. Le beau s’éprouve alors que la vérité se prouve.
        Un film peut vouloir prouver ce que son auteur considère comme une vérité  (sur un procès par exemple), mais ce n’est pas le coté artistique du film qui lui est lié aux images, aux acteurs aux émotions ressenties, peut être certes liées au sujet, mais indépendamment de la vérité ou de l’inexactitude de celui-ci.
        A la limite l’art, qui est une représentation imaginaire et originale, peut même nous détourner de la réalité.

        Par contre l’art , en tant que méthode, manière de faire une chose demande des qualités analogues à celles nécessaires en sciences, en justice, en histoire pour accéder à la vérité : imagination,observation, perspicacité, rigueur, opiniâtreté et habileté, mais aussi des connaissances techniques du métier

    "L'art est-il moins nécessaire que la science ?"

        Traiter ce sujet m’aurait embarrassé car je le trouve très mal posé, mal rédigé.
        Quelque chose n’est pas nécessaire, utile en soi.
    Je ne peux pas décréter que , si je trouve quelques chose d’utile pour noi, il doit l’être pour tous.
        La science comme l’art sont utiles à quelque chose, nécessaire à certains et pour certaines raisons.
        A mon sens l’utilité et la nécessité de la science et de l’art sont de nature très différentes et on ne peut guère les comparer.
        La science c’est la recherche de la connaissance et de la compréhension du monde, l’expression de la curiosité intellectuelle.
        L’art c’est la recherche de la beauté, de l’émotion par nos sens, l’expression d’un besoin d’un désir, d’une création personnelle.

        Il y a cependant un lien entre utilité de la science et de l’art que l’on peut évoquer, leur pratique et leur apprentissage est formateur pour l’esprit.
        Or ils mettent en oeuvre des qualités intellectuelles voisines :  travail, imagination, créativité, une certaine rigueur, le sens de l’observation, une idée des ordres de grandeur et des proportions, un souci du détail allié à une vision globale des choses, ce qui est parfois contradictoire.

        Alors oui l'art est moins nécessaire que la science pour comprendre le monde, mais la science est moins indispensable pour comprendre la beauté.


    - "La culture dénature-t-elle l'homme ?"

        Je crois que l’un des problèmes du sujet vient en partie du vocabulaire :
    qu’est ce que la culture, et qu’appelle t’on dénaturer.
        On utilise souvent le mot "culture" pour désigner presque exclusivement l'offre de pratiques et de services culturels dans les sociétés modernes, et en particulier dans le domaine des arts et des lettres, mais c’est un abus de langage
        En sociologie, la culture est définie comme "ce qui est commun à un groupe d'individus, à une catégorie sociale, à un peuple... et qui le "soude"., lui donne sa personnalité.
        En philosophie, le mot culture désigne ce qui est différent de la nature, c'est-à-dire ce qui est de l'ordre de l'acquis et non de l'inné.
        Dénaturer c’est rendre non conforme à la nature. Mais c’est trop restrictif car alors il va de soi que culture et nature sont antinomiques.
        Dénaturer au sens large c’est changer, , mais c’est souvent péjoratif : c’est déformer, altérer.
        Si l’on accepte ces définitions, c’est aussi un “sujet bateau”; du moins autrefois : c’était le cours sur ce qui est inné : hérédité et formation du foetus qui apporte son lot de prédispositions, extrême importance de l’éducation des premières années de l’enfance, puis de l’éducation et de l’instruction en classe, puis de l’expérience que l’on acquiert peu à peu.
        Mais évidemment ce que l’on apprend forme et donc “déforme” l’esprit.
        Ce que nous apprenons nous conditionne.
        C’est aussi le problème du bien et du mal, l’homme est il bon de nature et la société le rend il mauvais ou bien l’homme n’est ni bon ni mauvais, mais la société le rend bon et mauvais selon les circonstances.?
      On pourrait discuter longuement sur ces notions !

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :