• La régulation des réfrigérateurs-congélateurs.

    La régulation des réfrigérateurs-congélateurs.

           Un correspondant m’a demandé comment se faisait la régulation d’un réfrigérateur-congélateur, notamment s’il n’y avait qu’un seul thermostat.
          Je vais donc donner un peu plus d’explication sur les mécanismes de régulation.
          Il y a en effet plusieurs cas possibles :

          Le premier cas, dans les matériels haut de gamme, est d’avoir un compresseur et un circuit réfrigérant, contrôlé par un thermostat pour chaque appareil, congélateur et réfrigérateur qui sont alors complètement indépendants.

          C’est une solution chère et donc le plus souvent on a deux circuits réfrigérants séparés commandés chacun par un thermostat et un seul compresseur qui alimente tantôt l’un tantôt l’autre circuit. C’est la solution la plus courante. En effet un thermostat, pour le constructeur, coûte moins de 10 €.
          Le réfrigérateur et le congélateur sont donc régulés indépendamment l’un de l’autre.

          Le troisième cas sur les anciens réfrigérateurs-congélateurs et sur ceux bas de gamme est de n’avoir qu’un seul thermostat.
           Les deux armoires n’ont pas les mêmes besoins : le réfrigérateur a besoin d’un contrôle relativement précis en température, entre 3 et 6 d°C; le congélateur au contraire peut se contenter d’une régulation moins précise, entre - 12 et -20 d°C.
           L’unique thermostat va donc réguler la température du réfrigérateur dans lequel il y a une sonde de température.
          Mais le circuit de refroidissement commence par refroidir le congélateur et ses caractéristiques sont calculées, en fonction de la taille du congélateur et de son isolation, pour que, lorsque le circuit du réfrigérateur maintient 4 d°C, celui du congélateur maintient environ -15 d*C.
          En fait comme l’on ouvre moins le congélateur, il sera alors le plus souvent entre -16 et -18 d°C.
           C’est une correspondance purement thermodynamique, mais suffisante.

           Il y a enfin un quatrième cas que j’ai décrit dans l’article du 27 octobre 2017 : ce sont les appareils ventilés dans lesquels une petite soufflante fait en permanence circuler l’air intérieur, ce qui permet d’avoir une température uniforme dans chaque armoire et de ne pas créer de givre.
          La régulation est originale : un thermostat classique commande le compresseur et permet de réguler la température du congélateur.
          Un second thermostat de trouve dans le réfrigérateur, mais il ne commande pas le compresseur, mais un volet qui régule le passage d’air à -15 d° du congélateur dans le réfrigérateur, de telle sorte que la température dans celui-ci soit par exemple de 4 d°C.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :