• L'amour éternel existe t'il ?

    L'amour éternel existe t'il ?


       
    Les jeunes que je côtoie ou avec lesquels je corresponds, et quelques plus anciens, sans doute parce que j'ai dû écrire que j'étais marié à la même personne depuis 65 ans, me demandent souvent si je crois qu'un amour peut durer toute une vie .

         Je crois que la plupart des jeunes de 13 à 15 ans confondent souvent l’amour avec une très grande amitié, avec une relation très intellectuelle et utopique, le rêve d’avoir un frère jumeau ou un “prince charmant”, qui compense l’éloignement inéluctable des parents; où alors, cédant à la mode, surtout les ados filles veulent pouvoir afficher un compagnon qui sera chargé de les accompagner dans leurs sorties, d’être leur chevalier servant et accessoirement de leur apporter quelques sensations, que leur évolution en femme leur fait désirer (un peu comme on veut, pour faire comme les autres, fumer quelques cigarettes.). Pour les garçons, j'ai l'impression que la plupart veulent surtout afficher leurs conquêtes auprès de leurs copains

        Une grande évolution me semble se produire chez les filles de 16/17 ans (et pas chez les garçons) et elles rêvent davantage qu'eux, me semble t’il, d’une relation beaucoup plus durable de “couple”, sans d’ailleurs bien se rendre compte de ce que cela recouvre, si ce n’est qu’elle est moins intellectuelle et platonique, et qu’elles aimeraient, en général en vain, faire des projets avec le garçon qu’elles aiment.
        Je constate que l’amour d’un tel couple dure rarement plus de 18 mois et que c’est presque toujours le garçon qui rompt, le plus souvent pour retrouver sa liberté et échapper à une nouvelle “emprise familiale”, celle de sa petite amie, alors qu’il a bien du mal déjà à se libérer de celle de sa propre famille.

        Un nouveau cap va être franchi, si, grâce à l’aide financière des parents, les deux membres du couple ne se voient plus épisodiquement, mais peuvent vraiment “vivre ensemble sous le même toit”.
        Et là paradoxalement, je constate autour de moi que la plupart du temps le couple rompt au bout de quelques mois et en général avant deux ans : en fait chacun ne voyait l’autre que de façon discontinue, en essayant de mettre à profit ces instants agréables, et en ne voyant que le bon coté de l’autre et des situations (l’amour est aveugle dit on !).
        Mais lorsque l’on est obligé de vivre tous les jours avec quelqu’un, on ne voit plus uniquement le bon coté des choses. Il faut accepter toutes les situations, les joies et les peines, ne plus être égoïste et accepter l’autre tel qu’il est, avec ses qualités mais aussi ses défauts.
        Il faut assimiler le nouveau joug d’une nouvelle famille : celle du couple.
        A cela on ne résiste pas toujours, et cela autant fille que garçon.

        Une troisième difficulté attend le jeune couple, c’est le début de la vie professionnelle. Jusque là le couple a fait son “nid pour deux”, où il se sent en sécurité et qui est sa nouvelle famille.
        Et là tout à coup, un nouvel univers se présente pour chacun, qui va le capter plus ou moins.
        Si ce nouvel univers n’est pas attractif, le couple n’est pas trop perturbé, si ce n’est que les copains ou amis qu’on peut se faire dans son métier, vont entrer en concurrence avec les relations internes du couple.
        Mais si le travail devient intéressant, puis passionnant, il finit par devenir un concurrent du couple qui prend de l’énergie, du temps et de la passion. L’équipe à laquelle on appartient professionnellement peut devenir aussi une nouvelle famille.
        Si chacun des membres du couple ne s’intéresse pas très fortement à la vie professionnelle de l’autre, (et ce n’est pas facile à faire, car cela peut être un métier très différent et cela prend de la volonté, de l’énergie et du temps, ce qui nécessite un très gros effort), la vie du couple peut fortement en souffrir, et j’ai souvent vu des séparations en résulter.
        Certaines de ces séparations sont d’ailleurs dues à des liaisons qui se sont créées entre ceux et celles qui avaient des activités dans des équipes voisines au sein de l’entreprise.

        Après cette épreuve, le couple qui a alors des enfants, devient plus stable en général pour un certain temps, répartissant son activité entre les professions de chacun et le travail commun qu’est l’éducation des enfants.
        Mais l’épreuve suivante vient quand les enfants ont grandi, sont devenus ados et échappent peu à peu à la famille. L’amour des premières années du couple s’est transformé en tendresse, et certains couples ont du mal à résister aux remous que causent l’émancipation plus ou moins houleuse de leur progéniture.
        Dans certains cas malheureusement, ce sont les divergences du couple, qui rendent cette émancipation encore plus difficile, les enfants faisant les frais de cette mésentente. Chacune des deux personnes a évolué en s'éloignant de l'évolution de l'autre : on diverge.
        La voix populaire appelle cela la crise de la quarantaine ! (même si cela vous arrive à 50 ans !)

        Après le couple qui a résisté, se retrouve dans une atmosphère moins tempétueuse, faite en général d’amitié et de “frittages raisonnables” en intensité car chacun connait bien les limites à ne pas dépasser.

        Encore que je viens de lire dans la presse le cas d’un homme de 84 ans qui vient de tuer sa femme du même âge, après une dispute ! Il a vraiment pris le temps de la réflexion !!
    L’amour n’est pas toujours éternel !

    L'amour éternel existe t'il ?

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Décembre 2019 à 08:38

    une question qu'il ne faut pas me poser, je ne le pense pas, on s'habitue, on a du mal à supporter les manies de l'autre, que l'on ne voyait pas en tant qu'amoureux...

    dans l'amour ce qui est bien c'est le début.. je trouve.. faudrait que le début dure toujours ...

    non ?

      • Lundi 30 Décembre 2019 à 11:02

        Je suis bien d'accord avec vous, mais on arrive quand même à évoluer.
        Et puis on vieillit. Cela fait 65 ans que je susi marié.

        Bonne année 2020

        Amicalement

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :