• L'addiction à la "drogue" chocolat.

              Et pour vous faire sourire un peu, parlons de l'addiction au chocolat (mais ne vous y méprenez pas, ce que je raconterai est exact au plan chimique).

     L'addiction à la "drogue" chocolat.         Près de 15 % des hommes et de 30 % des femmes avouent avoir des envies compulsives de chocolat. La proportion est double chez les ados.

        On connaît plus de 300 substances qui composent le chocolat. Parmi celles-ci, on en a effectivement identifié certaines qui pourraient provoquer des effets de dépendance comme la caféine et la théobromine, un autre stimulant un peu moins puissant. Mais ces substances se retrouveraient en trop faible quantité dans le chocolat pour avoir vraiment un effet.

       
    Même chose pour la présence de phényléthylamine, une substance reliée à une famille de stimulants : les amphétamines. A titre d'exemple, le chocolat contient moins de phényléthyl-amine que le fromage de chèvre.! (donc attention à ceux qui vont sur “face de bouc” LOL).

       
    Enfin, récemment, un neurotransmetteur naturellement produit par le cerveau, l'anandamide, a été isolé dans le chocolat. Les récepteurs neuronaux à l’anandamide sont aussi ceux auxquels se fixe le THC, le principe actif du cannabis. L’anandamide du chocolat pourrait donc peut-être contribuer au sentiment de bien-être rapporté par les personnes accrocs au chocolat (bien que plus de 30 kilos de chocolat devraient être ingurgités pour avoir des effets comparables à un joint de cannabis ! Je suis certain que cela est au delà des capacités des personnes que je connais et donc cela ne m’alarme pas).

       
    Quoiqu'il en soit, plusieurs scientifiques s'accordent pour dire que la dépendance au chocolat pourrait être simplement due à son bon goût qui entraîne une sensation de plaisir intense qu'on veut renouveler.
        Vous voyez, encore la faute du circuit de la récompense ! On le trouve partout, celui là , avec sa dopamine de petite amie !
        Tiens si j’étais en âge d’avoir encore une fille, je l’appellerais “Dopamine”, c’est mignon ! IOI  Après tout, j’ai connu des filles qui s’appelaient Annie-Line (un produit chimique jaune,) ou même Ikéa.(Il y a bien des garçons qui s'appellent Périféric !)

     
       Mais soyez rassurées, le chocolat noir, qui contient peu de sucre et seulement du beurre de cacao (et pas les graisses que nous retrouvons dans maints aliments) ne fait pas grossir. C’est une légende inventée par les grand-mères pour éviter une indigestion à leurs petits enfants.
        Bien plus il contient divers éléments bénéfiques, et notamment du magnésium et il est excellent pour notre équilibre neurologique.
        Alors quand vous êtes un peu anxieuses, remplacez les anxiolytiques par du chocolat, vous vous porterez mieux à terme.
    L'addiction à la "drogue" chocolat.
          Moi pour me remonter le moral et me défatiguer, le clavier de mon macintosh est en chocolat ! Miam !    

           C'est très agréable, mais je dois acheter un clavier neuf toutes les semaines !

           Les addictions c'est contraignant et cela coûte cher ! LOL

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 15 Juin à 09:19

    moi je ne suis pas trop chocolat, sauf à noel, j'adore les chocolats mon chéri, mais ensuite je n'en ai plus envie, je suis vite écoeurée , l'hiver ça va, mais à Pâques je préfère un oeuf en nougat qu'en chocolat !!! mon fils adore le chocolat, sa peau moins, s'il en mange de trop a des boutons !!! 

    la vie est mal faite moi je ne pourrai en manger plein sans bouton ! et j'aime moyennement ça !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :