• Quelques paroles d'enfants.

              Il faut de temps à autre décompresser et être moins sérieux.
              Voici quelques histoires d'enfants, trouvées sur Internet.
              Je leur trouve une certaine fraicheur,  l'inhibition de l'éducation ne joue pas encore.

     

         Mon fils de 6 ans parle à une coccinelle... "Hummm, tu es belle ! Tu as quel âge ? Tu as Messenger ?"

         J'habite dans une ville où les noms de rue ont été donnés par des enfants de l'école primaire. Résultat : j'habite "rue du lapin vert*, près de "l'allée du méchant loup" et de "l'allée des arbres perdus" ...

         Je fais du baby-sitting chez 4 petits garçons remuants. Au bout de 2 heures de combat acharné, j'arrive enfin à les mettre au lit.
        Je leur demande ce qu'ils veulent avant de s'endormir et l'ainé me répond "Tu peux raconter une histoire où tu meurs à la fin ?"

        J'ai demandé à mes enfants pourquoi ils croyaient au père Noël. Ils m'ont répondu : "C'est pas toi qui nous offrirait des cadeaux aussi bien !"

        J'ai six ans. J'étais chez mes grand parents.
        Je n'ai pas pu y regarder mon dessin animé préféré à la télé parce que mon grand-père de 70 ans regardait “Elle est plus belle la vie”
        Quelle honte, à son âge, alors qu'il va bientôt mourir. !

       Après avoir vu un téléfilm sur la Chine, Toto demande : "Pourquoi les Mandarins sont ils chinois et les Mandarines espagnoles ?"

        Ma fille de 10 ans a voulu me faire plaisir en lavant l'extérieur de ma voiture... avec le  grattoir éponge vert pour les casseroles!

        C'est dur d'être ado.
        Mes parents m'ont vivement sermonné. Non, je n'ai pas pris de drogues. Non, je n'ai pas fumé. Non, je n'ai pas eu de relations sexuelles. Non, je n'ai pas pris d'alcool.
         J'ai juste un peu tiré sur la nappe en m'asseyant à table pour le souper et toutes les assiettes et la soupière sont allées par terre !.

        Mes parents étaient sortis et je surveillais mon petit frère. Je l'ai mis devant notre tout nouvel aquarium et je suis allée sur l'ordi.
        Quand je suis revenue, il était devant la télé avec tous les poissons alignés sur le canapé.
        "Les poissons regardent la télé avec moi."  m'a t'il dit.

        Ma mère m'a cassé ma règle en plastique sur la tête parce que je ne voulais pas apprendre mes leçons.
        En plus, prise de remords, elle m'en a rachetée une en fer. J'ai peur.

        J'ai montré à ma "petite mamie" comment marchait mon PC.
        Elle a donné une pichenette dans l'écran pour "chasser la mouche qui se promène". C'était le curseur de la souris.

        Un ballon arrive à mes pieds, je le ramasse et le relance par dessus la barrière de l'école.
        Un petit garçon, qui était derrière moi, me demande que je lui rende sa balle. On est samedi et l'école est fermée.

        Je suis en 6ème au collège et les copains ne sont pas gentils avec moi. Je suis leur “chèvre et mistère” comme dit maman. (si vous n'avez pas pigé, "bouc-émissaire")

        La classe est allée visiter un zoo et devant les cages d'oiseaux, j'arrive devant un “Mainate Religieux” et là, l'oiseau dit un très joli "Bonjour".
        Tous les copains et le prof s'arrêtent, je rigole et l'oiseau reproduit exactement mon rire.
        Même les oiseaux se foutent de ma gueule.!

        Pour mon anniversaire, ma grand mère m'a acheté une Barbie. Sympa pour mes 16 ans.!

       

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •            Il y a des jours où j’ai des “crises en thèmes”, surtout à la Toussaint où on ne voit que cela au journal télévisé.
               Trouver des sujets n’est pas difficile, ce qui l’est plus, c’est d’écrire quelque chose dessus!!

               Cela m’arrive de temps en temps de mettre de l’ordre dans mon brave Mac dans lequel depuis que je travaille sur micro-ordinateur (1980), par des transferts entre mes ordinateurs successifs, j’ai accumulé des dizaines de milliers de textes, quelques milliers de tableurs, autant de présentations et près de 20 000 photos.
              Mais je ne garde pas longtemps les messages, et soit je les supprime après y avoir répondu, soit je les archive dans un dossier. Ceux qui restent quelques temps sont classés par date.
               Alors je regarde tous mes vieux messages encore présents et je tombe sur le dernier, qui m’a été envoyé le premier janvier 1970 à Zéro heure.
               
    Je n’en crois pas mes yeux et sur le moment je me dis « quel bateau me monte mon brave Mac ? » (Eh oui c'est l’époque de la Route du Rhum !).

               Bizarre que je ne me rappelle pas avoir déjà vu ce message !

                Alors évidemment je regarde quel est l’expéditeur : ouaf « expéditeur inconnu » ! Qu’est ce que c’est que cela, je n’ai pas de correspondant qui ait ce nom !
               J’ouvre le message et je vois « message vide, consultez l’original ». Pas possible, on se fiche de ma poire !
               Mais ce n’est pas étonnant. Pensez donc :1970 il n’y avait pas encore ni micro-ordinateur, ni internet et une partie de mes correspondant(e)s n’étaient pas né(e)s.!

               Alors je me suis dit : ça y est, c’est un message inter-galactique, un petit homme vert qui m’envoie un mail et comme il a mis 48 ans pour arriver, alors à 300 000 km/s il est loin mon correspondant ! (j’ai la flemme, vous calculerez vous même!).
               Et puis je me rappelle : le premier janvier 1970, on m'a téléphoné, il s'appelait Titi, il n'était pas jaune mais vert, et à défaut d’ordinateur, j'ai eu un gentil petit correspondant sur Mars. Quel beau rêve ! Revenons dans la réalité.

               J’ai eu une autre idée : minuit le premier janvier 1970, nous avions dû fêter le réveillon et  envoyer des coups de fils à des amis. Alors l’un d’entre eux a oublié de me répondre et ces derniers temps il a dû réparer son oubli. Qui cela peut il bien être? Hélas je n’ai pas récupéré un ami oublié depuis 48 ans !

                A l’époque je n’avais pas de micro-ordinateur (j’ai eu mon premier Apple2 en 1980, dix ans après), mais j’avais dans mon bureau un clavier d’accès au gros ordinateur du labo. Alors j’ai peut être écrit quelque chose et par miracle ce vieil ordi a trouvé ce message et y répond en se connectant à mon Mac.
               J’étais attendri que mon gros ordinateur d’autrefois m’ait ainsi retrouvé, mais je me suis renseigné : le pauvre a été mis à la casse !! Et “l’au delà des ordinateurs”, je ne sais pas si on peut le contacter en faisant tourner les claviers.?

                Et puis j’ai eu un éclair de lucidité :
               La détermination très précise du temps est aujourd'hui facile grâce aux pulsations plus ou moins régulières des horloges à quartz que l'on trouve dans tous les bidules électronique de notre époque.
               Mais dans un micro-ordinateur il faut pouvoir disposer d'une origine temporelle dès que l'on utilise un système où il faut gérer des dates d'une manière ou d'une autre. Et c'est là que commencent les problèmes, quelle date choisir pour cette origine et si possible la même pour tous les ordinateurs qui correspondent entre eux dans le même système.?
               La naissance du Christ, celle de Mahomet ou de Moïse (vous voyez je ménage mes lecteurs religieux !), la date de la première dent de Stève Jobs, la première fois que Bill Gates a grugé un client, mais pourquoi  le 1er janvier 1970, date à laquelle aucun microordinateur ne fonctionnait encore. ?
               Et je me suis souvenu que dans le système Unix de mon mac c’est  cette date qui est à l’origine des temps (comme dans tous les systèmes Unix d’ailleurs).
               
    Alors voilà cette date si prometteuse, ce n’est qu’une convention entre d’horribles PC et mon destrier macintosh au grand coeur !

                   J’ai voulu poursuivre mon enquête et j’ai regardé l’adresse de messagerie et surprise, c’est la mienne. Alors horreur, c’est moi qui me suis envoyé ce message.!
                Alors j’ai fouillé ma mémoire. Il y a deux jours je voulais envoyer un message et j’avais ouvert ma messagerie et un fenêtre de message vide, et je commençais à le remplir, quand il y a eu une panne d’électricité.
               Le mac s’arrête et en quelques centièmes de secondes, il n’a pas le temps d’enregistrer grand chose. Il sauvegarde une fenêtre vide, et c’est évidemment moi l’envoyeur : pas de destinataire pas de texte, mais pas de date non plus.
               Mais mon mac, sérieux et précis, a essayé de faire ce qu’il pouvait pour conserver la trace de ce message, et,  ne comprenant que l’Unix, il l’a donc classé à l’origine des temps de l’ère micro-informatique : le premier janvier 1970 .

               Les mystères d’une informatique bête mais logique.

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  •           Certain(e)s de mes correspondant(e)s ont la gentillesse de m’écrire, mais c’est parfois un message bien particulier : le tag d'une « chaîne ».
              Il parait que je dois révéler à la grande eklablog-presse, sept secrets me concernant. Que dire  ?

              1 - Je suis trop gentil et je ne sais jamais refuser quelque chose à quelqu’un qui m’écrit. Alors encore plus quand c'est un méchant petit diable et un petit dragon facétieux qui me le demandent.  

    J'ai reçu le tag d'une chaîne !

    Avez vous déjà reçu des "chaines" à rediffuser ?

     

       J'ai reçu une demande de "participer à une chaine" 

                Aussi ai-je accepté de faire ce jeu à la c... (pardon je ne suis pas très poli non plus).... ce jeu débile.

              2. - J'ai eu une éducation soignée comme on la faisait il y a 80 ans, et je suis discipliné et j'ai l'habitude d'obéir. Alors, comme vous me le demandez, je vais recopier votre règlement à la gomme malgré toutes ses imperfections.
              Seulement j'avoue: je suis aussi très flemmard, alors je ne le tape pas j'ai pris l'image du règlement sur le message de la personne, qui s'était fait piéger, elle aussi, la pauvre, et qui s'est aussitôt vengée en me refilant le bébé, ainsi qu'à 6 autres malheureux eklablogueurs.

    J'ai reçu le tag d'une chaîne !

              3 - J'aime bien embêter un peu mes correspondant(e)s et je suis très critique vis à vis des contrats.
              Ce règlement est idiot : il ne prévoit pas qu'on ne peut pas taguer quelqu'un qui a déjà subi ce calvaire.

              Je devrais donc le renvoyer à sept personnes qui ont déjà été piégées et si chacune fait ainsi, alors le temps s'arrêtera et on tournera en rond
              Je crois que j'ai trouvé là, le secret de l’éternité et du mouvement perpétuel. 
             
    Je vais recevoir le prix Nobel des blogs.!

              4 - Je suis curieux de nature et comme tout scientifique, je veux comprendre. Alors j'ai essayé de remonter la filière pour trouver quel était le premier andouille qui avait inventé ce jeu. J'ai remonté une dizaine de générations, mais toujours rien.
               J'ai essayé de consulter Google et Wikipédia, mais ils sont trop sérieux pour me trouver cela. Je vais essayer  de faire un programme sur mon Mac, pour que cet imbécile d'ordinateur cherche cela tout seul.
               On récompensera cet inventeur en lui attribuant la palme du blogueur le plus em...bêtant et le plus néfaste en 2018, mais en lui donnant aussi une récompense pour avoir ainsi piégé quelques centaines de gogos un peu simples d'esprit (révélation : vous savez, j'en fais partie!!!)

              5 - Comme on va me reprocher de ne pas assez raconter ma vie, je vais vous faire trois révélations :
              Je n'aime pas les choux-fleurs. J'ai trop peur que comme le décrivait Boris Vian dans l'Ecume des Jours, ils ne se mettent à pousser dans mes poumons.

                  6 - Autre révélation, je n'aime pas les carottes crues et donc depuis quelques années, j'y vois moins bien, alors que les lapins, qui en mangent beaucoup, gardent une très bonne vue en vieillissant.
              Savez vous comment les scientifiques ont découvert cela ? * (voir à la fin)

               7 - Ouf j'y suis arrivé quand même ! Alors dernière révélation : mes petits enfants disent que leur papy n'est pas très sérieux et qu'il raconte souvent des bêtises
    La jeunesse d'aujourd'hui n'a plus aucun respect pour les vieilles personnes !!! 

              Et puis je suis poli, alors mille excuses aux pauvres petits et petites martyres auxquel(le)s je vais envoyer ce tag.
              Finalement non, je ne vais rien faire suivre du tout car je suis flemmard.

              Bon je sais encore compter jusqu'à sept, et je m’aperçois que ma flemmardise, c'est la huitième révélation!.
              Mais que je sais compter jusqu’à sept, c’est la neuvième ! (révélation, pas symphonie de Beethoven).

     Et pour ceux qui ont lu ces âneries, j'implore un grand pardon

    Réponse pour ceux et celles qui ont réfléchi mais n'ont pas trouvé : les scientifiques ont remarqué, après maintes vérifications,qu'aucun lapin âgé ne portait des lunettes.

     

         Je n'aime pas les chaines, je trouve cela agaçant. Mais, il y a quelques années j'en avais reçu une assez astucieuse; je la recopie aujourd'hui :

    L'emploi du pronom indéfini...

        « Il était une fois quatre individus qu'on appelait :
        Tout le monde - Quelqu'un - Chacun - et  Personne..
        Il y avait un important travail à faire, 
        Et on a demandé à Tout le monde de le faire.
        Tout le monde était persuadé que Quelqu'un le ferait. 
        Chacun pouvait l'avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit. 
       Quelqu'un se fâcha car c'était le travail de Tout le monde ! 
       Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire
        Et Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait 
        En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun 
       Parce que Personne n'avait fait ce que Quelqu'un aurait pu faire. »
       
                          MORALITÉ  

         Sans vouloir le reprocher à Tout le monde,
         Il serait bon que Chacun
         Fasse ce qu'il doit sans nourrir l'espoir
        Que Quelqu'un le fera à sa place 
        Car l'expérience montre que
        Là où on attend Quelqu'un, 
        Généralement on ne trouve Personne ! 

                       CONCLUSION 

         Je vais le transférer à  tout le monde afin que chacun 
         puisse l'envoyer à quelqu'un sans oublier personne…

     

              J'ai aussi reçu une fois,  une chaine sur l'amitié, d'un correspondant inconnu, la voici :

    Un simple copain, quand il vient chez toi, agit comme un invité
    Un véritable ami ouvre ton frigo et se sert.
     
    Un simple copain ne t'a jamais vu pleurer.
    Un véritable ami a les épaules trempées de tes larmes.
     
    Un simple copain ne connaît pas les prénoms de tes parents.
    Un véritable ami a leurs numéros de téléphone dans son carnet d'adresses.
     
    Un simple copain apporte une bouteille de vin à tes fêtes.
    Un véritable ami arrive tôt pour t'aider à cuisiner et reste tard pour t'aider à néttoyer.
     
    Un simple copain déteste quand tu appelles après qu'il soit allé se coucher.
    Un véritable ami te demande pourquoi tu as mis tant de temps à appeler.
     
    Un véritable ami s'informe de ta romantique histoire d'amour.
    Un simple copain pourrait te faire du chantage avec.
     
    Un simple copain pense que l'amitié est finie quand vous avez une dispute.
    Un veritable ami t'appelle aprés une dispute.
     
    Un simple copain s'attend que tu sois toujours là pour lui.
    Un véritable ami est toujours là pour toi.
     
    Un simple copain lit ce message et le supprime.
    Un véritable ami le fait passer et te le renvoie.
     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

         Comme nous sommes nombreux dans la maison en Bretagne (enfants et peits enfants), le mercredi et le dimanche on va au marché et les autres jours au supermarché de la petite ville, à 3 km de chez nous.
        Pour moi ce serait rapide car je sais ce que je veux et je me contente de regarder le poids, le prix, la date de péremption des produits, la fraicheur des légumes ou le murissement des fruits.
        Mais pour ma femme (préférence cérébrale P oblige !), décider n'est pas urgent, l'important est d'avoir des informations. On regarde toutes les marques, tous les paquets, les fruits un par un, et on ne choisit une salade qu'après avoir ausculté le coeur d'une vingtaine d'autres.  
        Alors je m'occupe des boissons, des conserves et autres ingrédients empaquetés, la crèmerie et, pendant qu'elle choisit  viande, charcuterie, fruits et légumes, je me promène dans le supermarché, dont je connais par coeur les rayons, j'observe comment vendeurs te vendeuses font leur boulot et quel est leur degré d'amabilité, et (horreur ! ),  je me sens une âme d'anthropologue et j'écoute les conservations des clientes qui, dans le brouhaha, crient presque dans leur téléphone portable.
        C'est super intéressant !! IooI. Voilà ce que j'entends (c'est une dame de 45 ans environ qui téléphone à une copine) :

    Au supermarché de Carnac


        “ oui, tu sais, je suis dans le supermarché, y a plein de gens, c'est horrrrible!  .....Aux plats cuisinés y a cinq queues; moi je voulais être servie par un mignon jeune homme blond, mais je ne sais pas pourquoi il y a une file encore plus longue et uniquement de femmes; tous les hommes sont dans la file où il y a une très belle vendeuse, avec un grand décolleté : tous des cochons ces hommes !!...... Ce que j'achète, je ne sais pas encore.... Le roti de porc cuit est très beau, sans gras et tout rose comme un petit cochon. Avec des chips ce sera très bon et pas fatigant à préparer...... Je vais prendre 3 paquets de chips, et puis non cela fait grossir, deux paquets seulement... Ah tu dis que tu as lu l'horoscope numérologique et que c'est le 3 qui est le chiffre du jour... Bon alors ce sera 3 paquets de chips........Et toi que leur fais tu à manger à tes mômes.....Ah oui, tu as de la chance, ils ne font même pas attention à ce qu'ils mangent; ça c'est pratique!... moi c'est la galère; pour les légumes et les fruits, Falbala n'aime que les pommes de terre, les bananes et les oranges, Ikéa ne mange que de la salades, les fraises les cerises, quant à Gonzague, il ne tolère que la viande et les compotes de fruits.... Tu me plains oui, mais c'est pas tout : le garçon n'aime que la viande rouge, Ikéa la viande blanche sauf le lapin ( c'est si mimi un lapin) et Falbala ne voudrait que du poisson, mais ceux qui sont chers lotte, sole, espadon, et que des poissons sans arête, même pas le saumon; quant à Gonzague, il n'aime que le poisson pané et ils n'en pêchent pas ici en Bretagne. C'est un poisson de la Méditerranée ! Toi qui es dans le midi, tu peux en manger et ce n'est pas difficile à cuisiner, et tu as l'huile d'olive et les citrons sur place.... et le beau temps par dessus le marché; ici c'est horrible : des nuages et du vent : ce sont ces salauds de britishs qui nous envoient cela, pour se venger de bouffer si mal chez eux !......
        En plus mon mari, quand il vient le week-end ne veut manger que du poisson, des coquillages et des crustacés, à cause du phosphore.... Oui, il paraît que cela rend intelligent et que c'est aphrodisiaque. Et puis il dit qu'au moins ici il est frais...... Penses tu ! Il est deux fois plus cher qu'à Paris, alors tu penses, ils ne vendent pas. Il y a deux jours à la poissonnerie, j'avais vu une mouche posée sur un merlan,... eh bien tu ne me croiras pas, mais ce matin, elle y était encore ! Oui le même merlan et la même mouche !......”

        Ma femme est venue me demander pourquoi je restais si longtemps à ce rayon où je n'avais rien à acheter.
        Hélas je n'ai pu entendre la suite !!   
       

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •       Pour permettre de poser du papier peint, j'ai dû vider de ses livres et déplacer une bibliothèque dans mon bureau. Cela m'a donné l'occasion de relire des passages dans des livres que je n'avais pas ouverts depuis des années et notamment  "Paroles" de Jacques Prévert, un livre qui a bercé ma jeunesse.
        "L'inventaire" m'a fait penser à mes ratons-laveurs de Bretagne.
        Si vous n'avez pas lu ou si vous ne connaissez pas "l'inventaire", de Jacques Prévert, je le copie ci dessous pour que vous en appréciez l'humour :

    "Une pierre
    deux maisons
    trois ruines
    quatre fossoyeurs
    un jardin
    des fleurs
    un raton laveur

    une douzaine d'huîtres, un citron, un pain
    un rayon de soleil
    une lame de fond
    six musiciens
    une porte avec son paillasson
    un monsieur décoré de la légion d'honneur
    un autre raton laveur

    un sculpteur qui sculpte des Napoléon
    la fleur qu'on appelle souci
    deux amoureux sur un grand lit
    un receveur des contributions, une chaise, trois dindons
    un ecclésiastique, un furoncle
    une guêpe
    un rein flottant
    une écurie de courses
    un fils indigne, deux frères dominicains, trois sauterelles, un strapontin
    deux filles de joie, un oncle Cyprien
    une Mater dolorosa, trois papas gâteau, deux chèvres de Monsieur Seguin
    un talon Louis XV
    un fauteuil Louis XVI
    un buffet Henri II, deux buffets Henri III, trois buffets Henri IV
    un tiroir dépareillé
    une pelote de ficelle, deux épingles de sûreté, un monsieur âgé
    une Victoire de Samothrace, un comptable, deux aides-comptables, un homme du monde, deux chirurgiens, trois végétariens
    un cannibale
    une expédition coloniale, un cheval entier, une demi-pinte de bon sang, une mouche tsé-tsé
    un homard à l'américaine, un jardin à la française
    deux pommes à l'anglaise
    un face-à-main, un valet de pied, un orphelin, un poumon d'acier
    un jour de gloire
    une semaine de bonté
    un mois de Marie
    une année terrible
    une minute de silence
    une seconde d'inattention
    et...
    cinq ou six ratons laveurs

    un petit garçon qui entre à l'école en pleurant
    un petit garçon qui sort de l'école en riant
    une fourmi
    deux pierres à briquet
    dix-sept éléphants, un juge d'instruction en vacances assis sur un pliant
    un paysage avec beaucoup d'herbe verte dedans
    une vache
    un taureau
    deux belles amours, trois grandes orgues, un veau marengo
    un soleil d'Austerlitz
    un siphon d'eau de Seltz
    un vin blanc citron
    un Petit Poucet, un grand pardon, un calvaire de pierre, une échelle de corde
    deux sœurs latines, trois dimensions, douze apôtres, mille et une nuits, trente-deux positions, six parties du monde, cinq points cardinaux, dix ans de bons et loyaux services sept péchés capitaux, deux doigts de la main, dix gouttes avant chaque repas, trente jours de prison dont quinze de cellule, cinq minutes d'entracte.
    et...
    plusieurs ratons laveurs"

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique