• Il ne faut pas confondre le jour et la nuit.

              J'ai fait plusieurs articles sur notre horloge circadienne et nos horloges biologiques fin avril 2018.
              Je commence par les résumer brièvement.

    Il ne faut pas confondre le jour et la nuit.

             Les neurones du noyau suprachiasmatique de l'hypothalamus battent le mesure jour et nuit et sont en quelque sorte l'horloge de référence. Mais ils sont influencés par des cellules spéciales de la rétine qui lui indiquent s'il fait jour ou nuit. Ils agissent alors sur une glande, l'épiphyse, qui produit de la mélanine, qui va agir afin de provoquer le sommeil. Ils vont aussi entraîner des productions de préformons dans l'hypophyse, et ces hormones, associées aux signaux nerveux issus du noyau, vont synchroniser un certain nombre d'horloges biologiques.

     


            Ces horloges sont représentées sur le schéma ci-contre :Il ne faut pas confondre le jour et la nuit.
                   - pour reposer le cœur, le rythme cardiaque et la pression artérielle diminuent la nuit.
                   - la réponse immunitaire est plus importante le jour, car le risque microbien est plus important.
                  - l'horloge "estomac" se cale sur les heures des repas.
                  - le foie est un organe qui a de multiples fonctions métaboliques. Il fournit les éléments qui permettent d'entretenir une température plus élevée le jour et les éléments nécessaire aux réactions d'urgence, provoquées notamment par les centres amygdaliens pour notre survie.
                 - la réparation et l'entretien des muscles se produit la nuit quand on dort et et bouge moins.
                - les reins filtrent moins vite la nuit de façon à ce que la vessie ne dérange pas le dormeur.
                - les gênes commandés par l'horloge circadienne intervient dans la production des hormones et la différenciation des gamètes.  
              D'ailleurs, les cellules des organes de notre corps n'ont pas une activité permanente mais ont des cycles basés sur l'alternative jour nuit, et notamment les gènes qui président aux fonctionnement des cellules, ne sont actifs qu'à certains moments précis dans le cycle de 24 heures.        

              Notre corps, si on ne lui impose pas un rythme différent est donc réglé sur l'alternance jour-nuit, et, à la campagne, les paysans suivaient autrefois ce rythme, au moins dans leurs travaux. Les animaux les suivent aussi le plus souvent.
              Il est certain qu'avec l'importance maintenant de la population citadine, les lumières électriques, la télévision, internet et les réseaux sociaux et les smartphones et leurs SMS, l'occupation des journées a beaucoup évolué et une partie de la nuit n'est plus consacrée au sommeil et au repos du corps
              Certains travaillent en outre la nuit, ce qui perturbe encore plus les rythmes circadiens.
              Mais être devant les écrans avant de s'endormir, les reconsulter si on se réveille, grignoter n'importe quand, ce la semble anodin, mais les perturbations sont presque aussi importantes.
              Certaines personnes peuvent vivre des épisodes de dérèglement circadien, sans se rendre compte des causes et avec de désagréments importants : insomnies, maux d'estomac ou de tête, variations de pression artérielle, et surtout fatigue générale.
    Elles peuvent en arriver à peu dormir et se sentir en forme la nuit et avoir besoin de dormir le jour, et dormir tout le week-end pour récupérer. Il arrive même que leurs horaires de sommeil se décalent tous les jours, et la vie devient complètement anarchique. Elles peuvent même arriver à avoir des troubles comportementaux et de l'humeur, voire à développer des maladies comme par exemple le diabète, ou l'obésité, du fait d'un dérèglement métabolique.
              Ce sont sans doute des personnes dont le noyau suprachiasmatique est plus vulnérable et n'a pas supporté des abus de veille à un instant de leur vie.

               Peut on donner quelques conseils pour éviter de tels dérèglements (conseils que ne suivent pas malheureusement, rien des jeunes que je connais :

                       - Il faut essayer de caler ses activités sur les heures de jour. Bien sûr on ne va ps se lever à 5 heures en été, ni se coucher à 17 heures en hiver. Mais passer quelques heures sans un énorme éclairage avant de se coucher stipule la production de mélanine. Pour les enfants s'endormir dans le noir ou avec une faible veilleuse, et pour les ados proscrire tablette, ordinateur et smartphone de la chambre.
                        - dans la mesure du possible, aller se coucher et se réveiller à des heures régulières, pour préserver les rythmes de sommeil.
                        - ne pas grignoter, ne pas manger la nuit et avoir des repas à des heures régulières et pas trop tardives. Des chercheurs ont par exemple montré que les personnes qui prenaient régulièrement leur repas de midi après 15 heures, prenaient plus de poids à nombre de calories égales, du fait d'une réaction différente des horloges métaboliques.
                        - de même prendre ses repas sur une période de 12 heures et jeuner 12 heures, préserve davantage d'une prise de poids.
                        - une activité physique régulière est très bénéfique, mais il faut éviter de la pratiquer avant de se coucher, notamment si elle sollicite le cœur, car la fréquence cardiaque, la pression artérielle et la température corporelle, baissent le soir et baissent encore la nuit, pendant le sommeil, avant de remonter le matin.

              Il faut toutefois signaler que notre horloge biologique a tendance à se dérégler avec l'âge, d'où des troubles du sommeil et de la mémoire.

              Les médecins et biologistes prennent maintenat en compte ces troubles de nos rythmes circadiens et il existent science récente mais qui peut améliorer notre vie : la chronobiologie..

                       

     

                       

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :