• Drame dans un supermarché !

     

    Drame dans un supermarché !

    Drame dans un supermarché !

                

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce ne sera pas un intermède en photos, mais un petit récit.

              J'étais allé faire mes courses hebdomadaires dans un gros supermarché qui a deux étages immenses, le premier pour tout ce qui est nourriture et produits ménagers, et le second pour tous les autres produits. E,-ntre les deux étages des escalators mécaniques.
             On peut mettre ses achats dans deux sortes de caddies, : ceux classiques volumineux à quatre roues; et de petits paniers qui possèdent deux roues et une poignée au bout d'une tige, comme sur les valises à roulettes. C'est moins encombrant si on n'a pas trop d'achats à faire.
              Dans les escalators, les lames du plancher mobile métallique ont des rainures et les roues des gros caddies, qui ont une gorge, se bloquent automatiquement et on peut lâcher sans risque la poignée du caddie. Les petit caddies ont des roues normales et ils ne sont pas bloqués : il vaut mieux ne pas les lâcher.
             J'ai été témoin d'un "accident" sans gravité heureusement, mais qui a failli me faire rire : voici les faits :

             J'arrivais en haut de l'escalator descendant au premier étage; devant moi, presque arrivé au rez de chaussée un monsieur et à deux mètres une dame avec un petit caddie à 2 roues bien plein, avec sur le dessus deux barquettes de 500 g de fraises; elle avait été chercher des produits beauté au premier étage et a voulu ouvrir une boîte pour voir quelque chose et a la^ché la poignée de son caddie.
             Mal lui en a pris, le petit caddie, qui n'est pas bloqué, s'est mis à dévaler tout l'Escalator, de plus en plus vite.
             Il afin dans les jambes du monsieur en bas de l'Escalator, qui était évidemment tourné vers l'avant et le choc lui a fait plier les genoux et il a été assis de force dans le caddie. Les fraises n'ont pas résisté !!
            Cris de la dame, puis du monsieur. On les dégage de l'Escalator : pas de blessure pour le monsieur, mais les fraises et les œufs du caddie étaient en piteux état, de même que le fond du pantalon du monsieur.
              Evidemment attrapade sérieuse, le monsieur réclamant le remboursement du nettoyage du pantalon. La dame hurlait contre la sécurité du magasin dans les escalators.
             Le directeur du magasin est arrivé, au milieu d'un attroupement et finalement, bon commercial, il a effet un pantalon au monsieur qui est retourné à l'étage le choisir, après qu'on lui ait un peu frotté son pantalon sali avec du sopalin.
              La dame est allé transférer ce qui était encore en bon état dans un caddie à 4 roues (plus sûr!), et elle est allé rechercher des fraises et des œufs. Les employés du magasin ont emmené son caddie à deux roues pour le nettoyer.

            Donc, vous voilà prévenu, dans un escalator, vous pouvez lâcher la poignée d'un caddie à 4 roues, mais conserver la main sur ceux à deux roues : ce sont de petits fugueurs !

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :