• Cerveau et ordinateur

     

    Cerveau et ordinateur

              Dans un article sur l'apprentissage de l'enfant, j'avais dit que nous naissons avec un cerveau "vide", car juste capable de nous faire vivre et avec des mécanismes d'apprentissage qui nous donnaient un énorme potentiel de progression physique et intellectuelle.
              Un correspondant m'a écrit : c'est comme dans un ordinateur, un disque dur ou un DVD vide, avant que l'on enregistre des infos dedans, avec juste le système de l'ordinateur, qui lui permet de fonctionner à notre profit et de nous obéir.
              C'est une comparaison qui est relativement bonne, car effectivement le cerveau est, à notre naissance, prêt à recevoir tout ce qu'on va lui apprendre, mais est encore relativement “vide”, comme un cd ou un disque dur
              Mais là s'arrête la comparaison car le cerveau ne fonctionne pas comme un ordinateur, et il y a quatre différences fondamentales :

                            - le fonctionnement du cerveau n'est pas aussi simple que celui d'un ordinateur et il repose autant sur des phénomènes biochimiques très complexes que sur la circulation de potentiels électriques.
               Il y a cependant quelques analogies mais uniquement de principes théoriques généraux, mais pas de fonctionnement. La reconnaissance des sons et des couleurs par exemple se ressemble un peu dans leurs principes généraux la reconstitution des couleurs à partir de 3 couleurs fondamentales). De même le cerveau “vide sa mémoire” la nuit d'où nos rêves.

                           
    - Le cerveau a beaucoup de mémoire mais ce ne sont pas des emplacements précis comme sur un cd ou un disque dur, emplacements dont on a changé la nature physique par un phénomène par exemple magnétique ou laser.
              Sur le plan de la mémoire, le cerveau est putôt comparable à un central téléphonique qui établit des connexions entre les neurones, chaque neurone ou groupe de neurones, (comparable au récepteur téléphonique), pouvant donner une caractéristique comme la couleur, le son, le nom, une propriété, le possesseur ... d'un objet ou rassembler des caractéristiques d'une image.
              Ce sont ces connexions renforcées par des phénomènes électro - biochimiques, qui sont un peu comme les fils qui relient nos téléphones au central qui lui les faits communiquer entre eux.
              Nous n'avons pas d'outil assez fin actuellement pour repérer les “postes téléphoniques” et nous ne savons repérer que les centres nerveux qui sont les “centraux téléphoniques”.

                        - la troisième caractéristique très importante est qu'un ordinateur, c'est bête  ( et pas forcément méchant même quand il vous fait des misères LooL), car il ne fait qu'obéir aux instructions des programmes qu'il abrite.
              Le cerveau est capable de fabriquer ses propres programmes, graâce aux phénomènes d'apprentissage et de récompense, et par ailleurs il peur être créatif, c'est à dire assembler des idées existantes pour créer une idée, un concept nouveau. Et il est ainsi capable de raisonnements très abstraits, qui justement lui permettentde créer les programmes des ordinateurs. Et notre inconscient se livre à des prévisions et des calculs du genre probabilités,(en consultant la mémoire), dont nous n'avons pas conscience, mais qui pèsent dans nos décisions. L'intelligence artificielle ne rivalisera sans doute jamais avec notre inconscient.
              On commence seulement à faire de bien pâles imitations de notre cerveau dans des robots, purement électroniques et qui n'auraont jamais les capacités chimiques des connexions de notre cerveau.
              Cependant le cerveau comme l'ordinateur a ses “bogues”

                            - la quatrième différence, qui d'ailleurs est une conséquence des deux précédentes, est que le cerveau humain, grâce aux mécanismes de récompense qui fait ressentir ce qui est agréable (ou désagréable) et ce qui est bénéfique (ou mauvais) pour nous, et parce qu'il est capable d'avoir des pensées très complexes, crée ce que nous appelons des “sentiments”, et des "émotions"
               Notre cerveau notamment est capable d'amour et de haine.

              Ces quelqques lignes sont bien entendu, un peu caricaturales par leur simplicité, la réalité étant bien plus complexe.
        Mais je crois que la réflexion qui m'avait été faite et était très sensée, méritait un petit complément.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Leclercvoyage
    Jeudi 27 Juin à 18:28

    Papy, tu es sûre que tu est " Net" ???? MDR

     

    2
    Leclercvoyage
    Jeudi 27 Juin à 18:30

    Ah oui j’ai rajouté Le " T" à  tu es ,exprès ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :