•  

    Départ en Bretagne

             Quand cet article paraîtra je serai sur la route de Bretagne. Arrêt à Renne pour déjeuner et arrivée mi après-midi à Saint Colomban près de Carnac.
             Déchargement de la voiture et visite rapide au supermarché de la ville pour acheter de quoi manger et quelques bricoles. Puis nettoyage de la maison qui n'a pas servi depuis l'été dernier, on remet l'eau et le chauffe eau en route.
              Dans les prochains jours, beaucoup de travail au jardin qui est devenu une vrai jungle. deux semaines au moins avant que tout soit remis en l'état.
              Puis quelques travaux dans la maison. Bref pas de quoi s'ennuyer.

    Départ en Bretagne



              J'espère que je pourrai continuer les articles. En effet je n'ai pas cette année de ligne téléphonique que j'ouvrais pour deux mois, avec un abonnement à internet.
              Quand j'ai contacté Orange comme d'habitude, pour cet abonnement et emmener une livebox, on m'a dit que ce n'était plus possible parce que pas assez rentable, et qu'il fallait que je prenne un abonnement à l'année de 12 mois.
              A mon tour de leur dire que ce n'était pas rentable, en protestant que l'on ait aucun préavis et qu'Orange vous dise cela huit jours avant les vacances.
              Orange m'a alors dit que, si j'abandonnais mon abonnement télé, internet, téléphone à Numéricable, pour aller chez eux, ils feraient un effort et me donneraient une clé 4g et la possibilité d'un abonnement de 2 mois à internet. 
              Je leur ai dit que je n'appréciais pas le chantage et que donc je ne me fournirai plus chez.
             J'ai aussitôt appelé Numéricable pour leur expliquer l'affaire et ils m'ont tout de suite fourni une clé 4G qui devrait permettre de brancher mon mac et un abonnement de deux mois moins cher que celui d'Orange !!
              Alors j'espère que cela va fonctionner et que je pourrai continuer mes articles.
          Evidemment la clé 4G est moins bien que la ligne téléphonique car l'abonnement est limité à un un chargement de 15 Go, mais comme je n'importe ni film, ni musique, je pense que cela passera.
             Je ferai désormais beaucoup de pub pour Orange !

    Donc à bientôt!

    Départ en Bretagne

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •          Je suis de retour en région parisienne. La maison de Bretagne a fermé ses volets pour l’hiver. Table de ping-pong, bateaux, bicyclettes, échelles et instruments de jardinage sont rangés dans le garage. Ce pauvre garage est bourré à craquer. Même plus la place pour une petite souris. Je l’ai virée dehors, la pauvre !

          Le goéland , perché sur le lampadaire, va être son seul gardien.

     

    Retour de Bretagne

     

     Mes filles, qui étaient avec nous en août, sont reparties travailler depuis dix jours; les deux dernières semaines étaient réservées au travail : tailler les haies, tout nettoyer et ranger.

     Sirga, la chatte toulouzaine d'une de mes filles ne vient plus nous réveiller le matin, pour demander à sortir dans le jardin, rejoindre sa cour de matous bretons.

     

     

     

          Les fleurs se fanent peu à peu et le jardin va aussi s’endormir jusqu’au printemps.

         J’ai donné une dernière fois à boire à ma bignonne, qui n’aura plus ses fleurs quand je reviendrai. les fushias ont encore quelques clochettes rouges mais le mimosa est toujours couvert de petites boules jaunes.

     

    Retour de Bretagne

    Retour de Bretagne 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         

     

     

     

     

     

     

     

     

           Les pins ont perdu toutes leurs aiguilles mortes et sont à nouveau tout verts, comme au début de l’été. J'ai passé une matinée à vider à nouveau les gouttières.

    Des champignons poussent dans l'herbe, sous le palmier et l'érable.; cela sent l'automne !!

     

    Retour de Bretagne

     Retour de Bretagne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         Le rouge gorge est venu jouer la sérénade de ses touk-touk avant mon départ et je lui ai laissé un peu d'eau dans un petit bol de plastique. La pluie le remplira de temps en temps à ma place.Le sittelle continuera à chercher des insectes, la tête en bas, sur les troncs des pins

     

    Retour de Bretagne J’ai revu aussi les écureuils, papa “Queue noire” et maman “Queue rousse”, mais le jeune ado devait être à l’école, pour apprendre à ne pas laisser tomber par terre les pommes de pins vertes qu’il mange. Je leur ai remis toutes les pommes de pin tombées près d'un tronc, pour qu’ils aient des provisions. Quand je reviendrai, je retrouverai partout des “os de pomme”  et les épluchures qu’ils débitent avec leurs dents pour en manger le bout, comme nous les feuilles des artichauts, ou bien les graines à l’intérieur. Ils ne trouveront plus sur le tronc d’un vieil eucalyptus, mort de gelées hivernales, il y a quelques années, leur jatte pleine d’eau fraîche où ils venaient boire tous les jours.  Mais, en compensation je ne les ennuierai plus avec la fumée du barbecue à midi.

     

            Les mouettes et goélands sont repartis pêcher en mer et les cris des pies et du geai ont remplacé les leurs, mais ce n’est guère plus harmonieux.!

            Les pipits et les petites mésanges continuent à chercher dans les branches des haies leur ration d’insectes et le couple de geais et ses deux marmots, ne seront plus dérangés dans leur nid dans les pins par nos aller-venues, en essayant de nous faire peur avec leur horrible cri rauque.

           Les merles pourront continuer à venir picorer les fourmis ailées sur ma terrasse, mais je ne verrai plus la robe de gala d’une belle huppe.

     

    Retour de Bretagne

     

     

     

     

     

                Le village est désormais presque vide, comme la plage, et ce week-end il n'y avait plus que quelques planches à voile, car il y avait pas mal de vent.

     

          Mais à l'arrivée il y a plein de choses à faire : rouvrir et nettoyer l'appartement et le jardin sur le toit au Plessis, puis ranger tout ce qu’on ramène. Remettre en place tous les pots et démonter le système d'arrosage automatique, faire les courses, reprendre toutes les habitudes. Alors je n'ai pas eu le temps d'écrire sur mon blog.

         Je vais essayer d'être plus régulier désormais.

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique