• Aggressivité de l'homme et sociabilité de la femme.

     Aggressivité de l'homme et sociabilité de la femme.     J'ai consacré mes derniers articles au contrôle de nos émotions, mais ce n'est pas chose facile, car, à l'origine de ces émotions, intervient de nombreux neurotransmetteurs das notre cerveau.
          R.Thompson et ses collègues, de l'Université de Manchester, effectuent des recherches sur les neurotransmetteurs et leur influence sur nos humeurs, par exemple la colère, et ils ont notamment étudié la "vasopressine".
         La vasopressine, neuromédiateur libéré par l’hypothalamus, qui dans notre cerveau central contrôle tout le fonctionnement inconscient de notre corps, rend les hommes hostiles aux hommes, et les femmes... amicales vis-à-vis des autres femmes! 
        Cette molécule expliquerait pourquoi les hommes ont  tendance à se battre entre eux, et les femmes à s'entraider.

     
         Comment une même molécule peut-elle entraîner des effets inverses chez l'homme et chez la femme?
         La vasopressine est habituellement libérée dans le cerveau en deux circonstances: lors de l’acte sexuel et lorsqu'on est en situation de stress.
        Pendant l'acte sexuel, elle renforce les liens affectifs entre les partenaires et, chez l'homme, stimule l'agressivité envers les rivaux potentiels. Elle joue ainsi un rôle ambivalent.
        Les expériences ont montré que les femmes à qui on vaporisait de la vasopressine se montraient plus détendues lorsqu’elles voyaient des visages féminins inconnus

        Les chercheurs pensent que la cause doit être recherchée dans  notre passé préhistorique : pendant des centaines de milliers d'années, les principales menaces ayant pesé sur les communautés humaines étaient représentées par d'autres communautés, dans un contexte de guerre ethnique.
        Dans ce contexte, les hommes étaient plus dangereux que les femmes, ce qui explique que les hommes voient des ennemis dans les autres hommes. À l'inverse, les femmes voyaient dans les autres femmes des alliées pouvant les aider à protéger leur progéniture au sein de ce contexte hostile.
    Aggressivité de l'homme et sociabilité de la femme.     On dit souvent que les femmes sont plus sociables que les hommes: la vasopressine ap-porte-t-elle de l'eau au moulin de cette théorie ?

        Il va falloir que je trouve un vaporisateur de vasopressine, que je l’utilise au nez de deux hommes dont je voudrais qu’ils se disputent et au contraire en faire usage quand je vois deux femmes en colère que je n’arrive pas à calmer.
        Et puis j'ai parfois à calmer un chat en colère, vite, mon vaporisateur de vasopressine !! lool
     

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :